Loading...
DiversInterviewsPlaylist

Sur la platine de Kiwi Jr.

Nous vous disions il y a quelques jours tout le bien que nous pensons du deuxième album des jeunes Canadiens de Kiwi Jr., “Cooler Returns”. Le disque d’un groupe adepte de la concision (les deux tiers des morceaux durent moins de 3 minutes) qui remet à l’honneur une certaine indie pop à guitares sautillante et décontractée en provenance directe des années 90, tout en rappelant par moments les grandes heures de la power pop et de la new wave première époque. La playlist que nous ont envoyée les quatre musiciens, assortie de commentaires souvent drôles et parfois un peu lunaires, dévoile néanmoins une palette d’influences – ou du moins de goûts – nettement plus large. Et en tout point impeccable.


Jeremy Gaudet (chant/guitare)

They Might Be Giants – “Put your Hand Inside the Puppet Head”

« L’année dernière, je me promenais dans le centre de Toronto en écoutant de la musique pendant ma pause déjeuner, et j’essayais de trouver l’inspiration pour ce qui allait devenir le “Kiwi LP2”. J’écoutais alors énormément They Might Be Giants. Généralement, je suis plutôt fan de John Linell, mais parfois je suis complètent sidéré par une chanson composée par John Flansburgh [les deux membres fondateurs du groupe, aujourd’hui sexagénaires, NDLR]. Ce morceau est l’un de mes favoris sur le premier album. J’adore la phrase d’ouverture sur « l’usine à l’odeur de brûlure » (“burn-smell factory”). J’essaie de tourner certaines de mes paroles de façon à ce que l’auditeur se dise : “Essaie-t-il vraiment d’être drôle ? Ce qu’il chante, là, est-ce que c’est stupide ou intelligent ?” Et je pense que ça vient de mon écoute de TMBG. »

Neko Case – “People Got a Lotta Nerve”

« Neko Case fait aussi partie des artistes qui étaient en rotation lourde pendant ma pause déjeuner en 2019-2020. J’ai commencé à écouter les New Pornographers [dont elle fait partie, NDLR] au lycée, mais je ne suis vraiment entré dans ses propres albums que bien plus tard. Son écriture est extrêmement dense et précise, et il est évident qu’elle passe beaucoup de temps sur ses chansons avant de les coucher sur bande. Je la vois mal arriver en studio avec une ébauche de mélodie et des paroles à moitié terminées. Je trouve que la 12-cordes sonne merveilleusement ici. Je l’ai rencontrée quand nous avons joué avec The New Pornographers il y a quelques années et elle était vraiment adorable. Je lui ai donné un T-shirt de Kiwi Jr. et je me demande si elle le porte parfois… »

Bob Dylan – “My Own Version of You”

« Je n’aime plus faire du vélo et j’ai donc le plus souvent marché les 5 kilomètres jusqu’à notre local de répétitions dans les semaines qui ont précédé l’enregistrement de notre album. J’écoutais en chemin le dernier disque de Bob Dylan [sorti en juin 2020, NDLR], dont ce morceau est extrait, et sa durée correspondait presque exactement à celle de ma promenade. Je trouve que c’est l’une des chansons les plus excitantes de l’album. Le fait que Dylan le sorte juste avant que j’entre en studio m’a fait me pencher de nouveau sur toutes les paroles que j’avais écrites et me demander si je ne pouvais pas les améliorer, les rendre plus étranges ou plus surprenantes. Parfois, Dylan devient bizarre et c’est le cas ici. Il fait quand même référence à Al Pacino dans “Heat”… »

Til Tuesday – “Coming Up Close”

« Je suis un inconditionnel d’Aimee Mann et je pense qu’elle n’est pas reconnue à sa juste valeur. Vous pouvez écouter tout ce qu’elle a sorti depuis plus de trente ans, c’est toujours bon. Notez ça, les kids : enlevez les chansons de Morrissey de vos playlists et remplacez-les par celles d’Aimee Mann. J’aime davantage ses albums solo que ce qu’elle a fait avec ‘Til Tuesday [son groupe dans les années 80, NDLR], mais cette chanson me touche. Sur la vidéo, elle a une allure vraiment cool. Il est d’ailleurs dommage que Steve Jobs ait définitivement ruiné l’idée de porter un col roulé noir. »


Brian Murphy (guitare)

American Flyer – “Let Me Down Easy”

« On reproche souvent à Doug Yule d’avoir continué quelque temps sous le nom du Velvet Underground après le départ de Lou Reed, mais il était soumis à de curieuses obligations contractuelles et je ne pense pas qu’il ait eu beaucoup le choix. Le groupe folk-rock qu’il a formé ensuite, American Flyer, me semble très sous-estimé. A noter que les accords de “Let Me Down Easy” sont similaires à ceux d’une chanson de Kiwi Jr., “Norma Jean’s Jacket”. »

Ella Fitzgerald – “Misty”

« J’avais l’habitude de jouer cette chanson avant nos concerts, comme une sérénade à Brohan [le batteur du groupe, NLDR] pendant que nous attendions que Mike finisse de travailler sur la setlist et que Jeremy répare son pédalier. Ella est intouchable, et cette version est juste mortelle. »

Drive-By Truckers – “Carl Perkins Cadillac”

« J’adore l’histoire derrière les paroles de cette chanson. Sam Philips avait signé Carl Perkins, Elvis, Johnny Cash et Roy Orbison. Il les a tous rassemblés dans la même pièce et a déclaré : “Le premier d’entre vous qui décrochera un disque d’or aura une Cadillac flambant neuve.” C’est Carl Perkins qui a gagné. Ou comment susciter une saine concurrence tout en donnant naissance à certains des plus grands enregistrements de l’histoire. »

Lesley Gore – “What Am I Gonna Do With You”

« Les arrangements de cette chanson de 1965 sont incroyables. Pas étonnant quand on sait que c’est Jack Nitzsche qui est derrière, un musicien sous-estimé surnommé “l’arme secrète” de Neil Young. Plein de clavecin, de cordes, une guitare électrique discrète… On se souvient de Lesley Gore pour ses tubes très enlevés comme “It’s My Party”, mais elle n’est pas suffisamment reconnue pour ses morceaux pop plus sophistiqués. »


Mike Walker (basse)

Sparks – “Fletcher Honorama”

« Ce titre se trouve vers la fin de la face A du premier album éponyme de Sparks, qui est d’abord sorti sous leur nom d’origine, Halfnelson. Méfiez-vous de l’arrivée de la caisse claire au bout de… trois minutes ! Et la fin du morceau a quelque chose de presque inquiétant. »

Adam Green & Binki Shapiro – “Here I Am”

« J’ai pu voir ces deux-là au Bush Hall à Londres il y a quelques années. Ce morceau était le hit que tout le monde attendait. Quand le moment est venu, Green l’a présenté en se vantant d’être le seul dans la salle à pouvoir jouer le petit riff de guitare. Il ne prenait pas trop de risques vu que l’endroit était à moitié vide. Ça reste en tout cas un très bon riff. »

Jon Brion – “Knock Yourself Out” (B.O. “I Love Huckabees”)

« Un sérieux prétendant au titre de la plus grande chanson jamais enregistrée pour une bande originale de film. On entend généralement les compositions instrumentales de Jon Brion en fond sonore dans des films décalés comme “Punch Drunk Love” et “Synecdoche, New York”, mais ici, il laisse éclater sa sensibilité pop. Pour ne pas se laisser submerger par une telle richesse mélodique, je conseille de suivre le tambourin. »

Kanye West – “30 Hours”

« Remplacer le troisième couplet par des cris ? Bien sûr. Réduire la participation d’Andre 3000 à la portion congrue ? Pourquoi pas. Offensive shit ? Ben tiens. Ce morceau aurait probablement dû être révisé, il aurait fallu a minima changer des pièces, mais même défectueux, c’est du Kanye au sommet de la vague, juste avant qu’il ne jette la planche. »


Brohan Moore (batterie)

Arthur Russell – “I Never Get Lonesome”

« Si vous pleurez sous la douche, personne ne peut dire que vous pleurez parce que votre visage est déjà tout humide et embué. »

The Voidz – “Alien Crime Lord”

« Mon nouveau morceau préféré de décembre 2020. Les Voidz [le side-project de Julian Casablancas des Strokes, NDLR] démontrent une fois de plus qu’ils ne sont pas investis financièrement ou psychologiquement dans le pouvoir institutionnel et/ou les structures conventionnelles des chansons. »

The Zombies – “This Will Be Our Year”

« Un jour, alors que j’écoutais cette chanson, quelqu’un m’a dit qu’il l’avait entendue à la télé. Nous ne pouvons pas tous donner sans que personne ne prenne, alors je suis heureux pour les Zombies. »



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *