Loading...
News

Harold Budd rejoint le cosmos

“Another Flower”, l’album qu’il vient de sortir en collaboration avec Robin Guthrie, sera malheureusement son dernier. Harold Budd a rejoint hier, mardi 8 décembre, la liste des musiciens décédés des suites du Covid-19. Le pianiste et compositeur avait 84 ans. Né à Los Angeles, il avait grandi en lisière du désert Mojave, joué de la batterie à l’armée dans un groupe comprenant Albert Ayler, et étudié l’harmonie à l’université. Si ses premières compositions minimalistes datent des années 60, il ne commencera à se faire connaître qu’en 1978 avec la sortie de “The Pavilion of Dreams” sur le label Obscure de Brian Eno. Suivront une quarantaine d’albums et de bandes originales de film, en solo ou en collaboration avec Eno, Guthrie ou les Cocteau Twins au complet (“The Moon and the Melodies”, 1986), John Foxx, Daniel Lanois, Hector Zazou, Andy Partridge… Même si lui-même réfutait le terme, Harold Budd aura posé avec d’autres les jalons de ce qu’on appelle la musique ambient, au cours d’une longue et riche carrière menée avec discrétion et modestie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *