Loading...
Disques

The Kills – Little Bastards

Le duo anglo-américain qui, avec quelques autres, a fait revenir le rock dans les années 2000 compile ses “petits bâtards” : faces B, raretés, reprises… Souvent jouissif.

À défaut d’un nouvel album (ils n’en ont pas sorti depuis quatre ans), The Kills ont la bonne idée de faire patienter les fans en sortant une bonne vieille compilation de raretés et de B-sides. Davantage qu’un pis-aller, ce “Little Bastards” a le bon goût de rassembler des titres de la jeunesse du duo, entre 2002 et 2009, période pendant laquelle The Kills était un des groupes les plus excitants de la scène rock.
En sept petites années et trois albums, le groupe a appliqué une recette bougrement efficace à base de garage rock, de blues crade et d’esprit punk. Durant cette première décennie des années 2000, Alison Mosshart n’a pas encore donné de la voix chez The Dead Weather de Jack White et les dix doigts de Jamie Hince sont encore valides – en 2013, un accident de portière lui fera perdre l’usage de son majeur de la main gauche ; bien embêtant pour faire des accords, vous en conviendrez. The Kills respecte sa règle des trois « S ». Simple : un duo, une voix, une guitare et une boîte à rythmes, surnommé… Little Bastard. Sale : la musique des Kills sonne assez crade, même si cela est bien étudié. Sexe : The Kills sont sexy en diable, les riffs de Jamie Hince sont des coups de reins alors que le look et la voix débridés d’Alison Mosshart feront de la chanteuse une sorte d’« idéal rock », glam et sauvage.
“Little Bastards” rassemble 20 morceaux remasterisés pour l’occasion. Et si l’on ne peut pas dire que l’ensemble sonne comme un nouvel album original ou un album « oublié », il faut admettre que les premiers titres sont d’une efficacité redoutable. “Superpowerless” nous plonge dans le bain direct alors que les guitares déglinguées sur “Passion Is Accurate” et “Half of Us” nous font secouer la tête.
Les fans hardcore du groupe n’auront peut-être pas beaucoup de surprises, même si le disque offre quelques raretés comme les premiers singles ou les bonus tracks des EP. Et aussi une démo inédite, datant de 2009, époque “Midnight Boom” : le très réussi “Raise Me” dont la vidéo a été réalisée par le duo lui-même.

“Little Bastards” propose aussi un joli lot de reprises. En premier lieu, évidemment, “I Call It Art”, immanquable adaptation de “La Chanson de slogan” de notre Gainsbourg national déjà entendue sur le superbe recueil de reprises “Monsieur Gainsbourg revisited”. On notera aussi les standards du blues “Forty Four” de Howlin’ Wolf et “Sugar Baby” de Dock Boggs. Mais la cover la plus surprenante et la plus réussie est “The Search for Red Cherry” , bel hommage aux glorieux et éphémères Jonathan Fire*Eater, groupe new-yorkais des années 90 tombé dans l’oubli, récemment remis en lumière grâce aux Strokes ou à la persévérance de Jack White et… Alison Mosshart.

Ces « petits bâtards » sont aussi le sobriquet dont le groupe a affublé ces morceaux enregistrés sur le vif, spontanément et sans budget pour ensuite disparaître, jusqu’à cette compile. Si les 20 titres de ce Little Bastards ne forment pas un ensemble homogène, ils prouvent que The Kills savent trousser des fucking good chansons de trois minutes.

1. Superpowerless / Last Day Of Magic 7” (2008)
2. Passion is accurate / Love Is A Deserter CD single (2005)
3. Kiss the wrong side / Cheap And Cheerful 7” (2008)
4. Raise me / Unreleased Demo (2009)
5. Night train / Midnight Boom Digital Bonus Track (2008)
6. Half of us / No Wow 7” (2005)
7. London hates you / Tape Song 7” (2008)
8. I call it art / Monsieur Gainsbourg Revisited Compilation (2006)
9. Forty four / Black Balloon 7” (2009)
10. Love is a deserter / Recorded for XFM (2005)
11. The search for cherry red / Pull A U 7” Single (2003)
12. Magazine / Love Is A Deserter 7” (2005)
13. Blue moon / Future Starts Slow 7” Single (2009)
14. Jewel thief / Fried My Little Brains 7” Single (2002)
15. Baby’s eyes / The Good Ones 7” Single (2003)
16. I put a spell on you / Screamin’Jay Hawkins Cover (2009)
17. Run home slow / The Good Ones CD Single (2005)
18. Weed killer / Black Balloon 10” (2009)
19. The void / No Wow Expanded Edition CD (2005)
20. Sugar baby / Fried My Little Brains CD single (2003)

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *