Loading...
Disques

Holy Motors – Horse

Quatuor originaire de Tallinn, Holy Motors n’en est pas à son galop d’essai avec “Horse”. Ce second disque succède en effet à “Slow Sundown”, et montre une très belle maîtrise de la part de la formation estonienne. Démarré tambour battant par “Country Church”, sorte de tube americana/surf énergique, porté par la voix envoûtante d’Eliann Tulve , le disque (compact : 8 titres, 32 minutes environ) démontre au fil des morceaux une palette mélodique bien plus large. On se trouve en effet sur un territoire qui irait de l’americana au shoegaze, sans oublier quelques touches dream pop, toujours avec ce sens des grands espaces qui rappelle plus le Grand Ouest américain que les Etats baltes.

On ne se lasse pas de se laisser ainsi balader par cette voix de velours, à la fois sensuelle comme celle de Jennifer Charles (Elysian Fields) et juvénile par certains accents à la Bethany Cosentino (Best Coast). La chevauchée tout en guitares de “Endless Night”, les ballades au clair de lune comme “Midnight Cowboy” ou “Matador”, ou encore le duo country-folk “Road Stars” sont autant d’exercices de songwriting parfaitement exécutés, avec de réjouissantes parties de guitare et une production de belle facture. Holy Motors démontre déjà une très belle maturité, lui autorisant même d’évoquer Mazzy Star (“Come On, Slowly”) et de refermer le disque sur un instrumental qui fleure bon le psychédélisme. Juste et captivant de bout en bout, “Horse” pourrait bien marquer l’avènement d’un groupe important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *