Loading...
Disques

Anna Von Hausswolff – All Thoughts Fly

Orgue déterritorialisé en pop expérimentale. Anna Von Hausswolff nous laisse sans voix mais dans un océan de tubes (de métal).

On a toujours été dubitatif sur les productions d’Anna Von Hausswolff. Trop pop pour nos goûts expérimentaux, trop chelou pour être une véritable Kate Bush d’aujourd’hui. On la laissait volontiers dans les nimbes de nos écoutes, pas trop loin d’une Lykke Li.
Sans la recommandation d’un ami plus que pointu voire tatillon sur le sujet discographique et aux jugements ô combien définitifs, je n’aurais pas écouté ce “All Thoughts Fly”. Et pourtant, il a tout pour plaire.
La belle Anna Von Hausswolf se montre plus que discrète (elle ne chante pas) sur ce disque d’orgue instrumental publié chez les métalleux arty de SouthernLord, laissant la parole à l’orgue de Örgryte, à Göteborg. Un orgue un peu spécial, réplique suédoise d’un modèle du facteur allemand Arp Schnitger, celui qui faisait, littéralement, courir les organistes comme Buxtehude ou Bach.
Un orgue central comme voix et un thème qui inspire l’album : les Jardins de Bomarzo, curieux parc à statues de la Renaissance créé par la famille des Orsini au XVIe, dont le clip propose une visite (dr)onirique.

L’orgue passionne. On se souvient d’une série, Spire, publiée sur le label Touch et, plus récemment, un disque d’orgue a excité les accros à Boomkat, “The Sacrifical Code” de Kali Malone. C’est en contrepoint de ce dernier que “All Thoughts Fly” accroche. Parce que, justement, l’orgue est propice à l’expérimentation, aux drones, au minimalisme, il est intéressant, aujourd’hui, de le tirer sur des versants plus pop. Anna Von Hausswolff fait, finalement, le grand écart entre Buxtehude et Messiaen (la folie, les couleurs), tout en ne reniant pas des compositeurs plus faciles comme Reich ou Glass. On retrouve donc le sens des couleurs, des rythmes des uns et des autres tout en jouant sur des mélodies moins gothiques que prévues.
Très finement, tirant parti des caractéristiques de l’instrument et jouant avec la disposition des micros (dans la salle et dans l’instrument), Anna Von Hausswolff obtient des effets électro-acoustiques naturels : des souffles sur “Dolore” ou “Sacro Bosco” ou encore des borborygmes et crépitements sur “Entering”.
On retrouve alors toute les possibilités des jeux de l’orgue mais dans des voies et voix assez inattendues et inouïes. Ce sont de véritables miroitements sur “Theatre of Nature” ou “Sacro Bosco”. Dans “All Thoughts Fly”, ce sont les orgues électroniques pulsars de Glass dans “Einstein on the Beach” ou dans “Koyaanisqatsi” qui prennent un tout autre relief et un vrai supplément d’âme. Toute la monumentalité du son de l’orgue, traité « naturellement » avec des finasseries d’ingé son et de maniaque de l’électro-acoustique, se déploie alors. On pense aux effets de la musique de Charlemagne Palestine…

Exit les drones décharnés et presque ascétiques d’une Kali Malone, on retrouve ici toute une pétulance (modérée certes, Persefone ne prête pas à rire) et une inventivité qui nous fait penser à des bribes de Buxtehude, ce grand malade des claviers auquel Bach avait même été rendre visite à pied (quand on aimait, on marchait beaucoup en ce temps-là).
De quoi nous faire courir dans les églises près de chez nous, en petit comité de mois de 50 personnes masquées, si tournée il y a, car il y aura des adeptes.

Laissons la parole à Stephen O’Malley : “EVERYONE SHOULD LISTEN TO THIS BEAUTIFUL ALBUM”.

Avec l’aide de Johanna D., Ursa Major.

Theatre of Nature
Dolore di Orsini
Sacro Bosco
Persefone
Entering
All Thoughts Fly
Outside the Gate (for Bruna)

All Thoughts Fly est sorti le 24 septembre 2020 chez Southern Lord.

One comment
  1. Aymeric

    Incroyable, je démarre mon ordinateur, lance l’écoute de Anna von Hausswolff, ouvre mon navigateur, me rends sur popnews, et découvre cette chronique signée Guillaume Delcourt.
    Voilà.
    Pour l’anecdote.
    (c’était vraiment très intéressant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *