Loading...
Divers

13 essentiels : Soccer Mommy

Dans la chronologie,13 titres remarquables dans la discographie de Soccer Mommy. En toute subjectivité !

A 19 ans, l’Américaine Sophie Allison tirait le meilleur d’un home studio de fortune, de la diffusion via Bandcamp et de ses peines de cœur : la pop taciturne de Soccer Mommy tenait du journal intime griffonné à la Fender Stratocaster. Le label Fat Possum – Jon Spencer Blues Explosion, Iggy Pop, The Black Keys, The Walkmen, etc. – se montre le plus prompt, et “Collection” (2017) bénéficie d’un plus gros son, d’un bel emballage promotionnel, et enfin d’un certain retentissement.

Mais c’est avec l’album “Clean” (2018) que Soccer Mommy monte encore le volume. La voix limpide et les « explicit contents » de Sophie mettent dans le mille en trois titres : “Still Clean”, “Cool”, “Your Dog”. « I don’t wanna be your fucking dog », indique la chanteuse pop-punk de Nashville à bon entendeur, voire à Iggy Pop. En février dernier, la production plus léchée de “Color Theory” (sur Loma Vista Recordings) ferait presque regretter l’énergie lo-fi et les approximations… quand Soccer Mommy avait 20 ans. Cependant, Sophie Allison n’a jamais caché son appétence pour un succès massif façon Taylor Swift.

Henry (1)
Blood Honey (1)
Switzerland (1)
Try (2)
Still Clean (3)
Cool (3)
Your Dog (3)
Blossom (Wasting All My Time) (3)
Last Girl (3)
Skin (3)
Bloodstream (4)
Night Swimming (4)
Up the Walls (4)

(1) For Young Hearts (2016)
(2) Collection (2017)
(3) Clean (2018)
(4) Color Theory (2020)

# Nuage de groupes : Alvvays, Julie Doiron, Girl In Red, Liz Phair, Jay Som, Snail Mail, The Sundays, Laura Veirs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *