Loading...
Disques

Lonely Walk – Lonely Walk

Le troisième album de Lonely Walk s’ouvre sur une ligne de basse agressive, un riff de guitare qui sonne comme une alarme guerrière, une rythmique au cordeau et un chant post-apocalyptique. Voilà, vous êtes prévenus. Mais avant d’aller plus loin, sachez que l’histoire de ce disque commence avec l’arrivée de Trump à la présidence des Etats Unis pour ensuite être enregistré lors des affrontements des Gilets Jaunes à Bordeaux, avant d’arriver jusqu’à nos oreilles avec une sortie qui coïncide avec les premières victimes du COVID-19. Autant dire que ce post-punk – qui doit autant à Magazine qu’aux australiens de Total Control – nous met autant du sel sur les plaies qu’il soigne nos maux, une denrée rare par les temps qui courent.

On commence par s’attarder sur la photo de la pochette, prise lors d’une manifestation. Puis on découvre le premier titre, « Red Light », qui mélange français et anglais dans une sorte de novlangue agressive. Plus loin, on se perd dans les synthétiseurs flippants de « Compulsive Behaviour » mélange bande son de film d’horreur, rock noisy et disco mutante. Autant dire que la musique de Lonely Walk donne l’impression d’être branchée sur une sorte de fréquence à la fois globale et indéfinissable. Un instant de répit avec « Absorb », dont le calme donne l’impression, un temps, de voir une lumière paisible au petit matin après avoir survécu à une nuit mouvementé que l’on croirait sortie du Miracle Miles de Steve de Jarnatt.

On finit à genou mais heureux avec les dernières notes fatiguées de « Parallel » qui sonne comme l’ultime certitude de tenir là l’un des chefs-d’oeuvre cathartique de l’année. On espère les revoir bientôt sur scène et en attendant, il est plus que jamais temps de les soutenir, ne serait-ce qu’en allant faire un tour sur le site de leurs labels, Permafrost, I Love Limoges et Kerviniou.

Red Light
Compulsive Behaviour
Look at Yourself
Fake Town
No Feels
Shadow of the Time
Lost in the Silence
TG
Parallel

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *