Loading...
Disques

Steve Mason – Meet The Humans

Avec son précédent enregistrement, le jubilatoire « Monkey Minds in the Devil’s Time », Steve Mason avait assemblé un puzzle pop multi facettes, additionnant ses influences dans un concept album politique très audacieux. L’ex-Beta Band et King Biscuit Time aurait pu progresser plus avant dans cette direction sans que nous trouvions à redire. Ce troisième album publié sous son nom le voit pourtant choisir une toute autre option, mettant en sourdine ses envies d’expérimentation au profit d’une lisibilité plutôt inattendue. Sous la houlette de son copain Craig Potter d’Elbow, le nouveau résident de Brighton semble avoir voulu mettre de l’ordre dans ses idées. Il en résulte onze chansons étonnamment accessibles et propres sur elles, presque trop sages de la part d’un artiste assez coutumier des prises de risques. C’est lorsque l’on cesse d’y pointer l’originalité à tout prix, pour se concentrer sur la seule qualité des compositions, que « Meet the Humans » dévoile finalement son potentiel. Portées par cette voix inimitable de Droopy noyé sous le crachin écossais, « Water Bored », « Planet Sizes » ou la grandiose « Run Away » sont des chansons directes et opulentes, temps forts d’un admirable recueil de songwriting pop à taille humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *