Loading...
Disques

The Honeydrips – In the City

The Honeydrips - In the City

Il y a huit ans, un inconnu répondant au nom de Mikael Carlsson déboulait sans crier gare. Sous son bras, le garçon promenait un premier album en forme de micro-classique indiepop, « Here Comes the Future ». Ce futur, annoncé avec une certaine dose d’aplomb, The Honeydrips a bien failli ne jamais en voir la couleur. Réduit au silence depuis une demi-décennnie, le résident de Göteborg eu la bonne idée de reprendre enfin du service à l’automne dernier, par le biais d’un single enchanteur, « Oh Stampe, Oh Stella ». Cette petite douceur synthpop saluée par des cris de joie enfantins, on la retrouve aujourd’hui au menu d’un deuxième effort que l’on avait cessé d’espérer depuis longtemps déjà. L’absence n’a heureusement pas altéré le savoir-faire de notre ami, qui se plaît toujours à trimballer l’auditeur dans les méandres d’un univers entièrement dédié à la gloire de la Pop majuscule. Songwriter et metteur en son audacieux, le Scandinave passe ainsi avec une égale maestria d’un intérieur folk douillet (« Fatima Says ») à un terrain de jeux electro-pop (« Fire We Light »). Il peut tout aussi bien se fondre dans les brumes d’un shoegaze bloqué sur la fréquence de Radio Dept. (« Bright »), que s’exposer aux radiations d’un hit-parade utopique (« Tanita Yo »). C’est pourtant lorsqu’il s’en remet à une guitare aux penchants héroïques (l’imparable « They Look at Us » et sa rythmique façon Field Mice) que la réussite se fait plus évidente encore. Entrecoupées d’intermèdes samplés assurant la cohérence de l’entreprise, les chansons polychromes d' »In the City » tissent un canevas pop aux allures de sans-faute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *