Loading...
Disques

Scout Niblett – It’s Up To Emma

Scout Niblett - It's Up To Emma

Bonne nouvelle, mademoiselle Scout Niblett refait de la musique. Oh ce n’est pas tant qu’elle avait arrêté d’en enregistrer mais disons qu’elle avait plutôt laissé son côté brindezingue prendre la direction des opérations. Fruit de cette tendance à l’automutilation artistique, son précédent LP, « The Calcination of Scout Niblett » était un recueil de brouillons de chansons et d’élucubrations fumeuses, sans parler de son dernier EP de covers dispensable.

Avec « It’s Up to Emma » (son vrai prénom) elle revient en grande forme sans le fidèle producteur Steve Albini à ses côtés. Scout chante toujours comme si elle se tordait de douleur, ses guitares abrasives et son jeu de batterie semblent se débattre avec un ennemi imaginaire. Heureusement, elle sait aussi soigner les bleus qu’elle se donne avec des arrangements de cordes qui agissent ici ou là comme un baume apaisant. Dans les moments les plus émouvants (« My Man », « What Can I Do? ») on en oublierait presque la face sombre de cette Pythie bruitiste à tendance psychotique. Sous le poil rêche et les déguisements immondes (elle a le chic pour s’enlaidir) perce la figure d’une authentique amoureuse qui se débat avec les sempiternels atermoiements du couple. Homme-femme-sentiments :  mode d’emploi. C’est dans ce maelström qu’elle puise la matière de ses lamentos vibrants, multiples reflets d’un même blues primitif passé à la moulinette punk. Félin canalisé mais pas apprivoisé, Scout retient ses nerfs pour livrer de grandes ballades effarées et décocher des tubes impeccables comme « Gun » ou « Second Chance » que même Chan Marshall ou PJ Harvey ne savent plus écrire. Passons sur une reprise de la star R’n’B TLC (« No Scrubs ») pour dire que, oui, Scout is back, plus femme que jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *