Loading...
Disques

Miss White & the Drunken Piano – Same Same

Miss White & the Drunken Piano - Same Same

Miss Drunk & the Drunken Piano : tout un programme derrière ce groupe au nom intrigant. Qui dit certes vrai pour la partie piano, car c’est bien l’élément central, mais l’ivresse… c’est à découvrir. Je n’avais pas bu le premier millésime homonyme, sorti il y a deux ans. Mais j’apprécie sans restrictions ce nouveau cru, qui a en lui suffisamment de corps pour en faire un plaisir.

Miss White, c’est Marieke, elle est au chant mais la complicité qui semble la lier à ses musiciens, Martin (bassiste-saxophoniste) et David (batterie, beatbox), fait du disque une aventure à trois, bien décidé à s’affranchir des styles et cases auxquels on pourrait les relier. La cohérence, il faut la chercher dans la simplicité des instrumentations, qui collent scrupuleusement à la formule du trio, et dans les ambiances, plutôt nocturnes et sombres. Une fois ce cadre défini, les musiciens papillonnent d’un style à un autre avec beaucoup de bonheur : il y a du rock (« Sail Sale », très évocateur de Shannon Wright), des touches de jazz (« Same Same » qui se teinte un peu de hip-hop, « Holydews Holidays », « Heïa Hewla ») et des titres qui tentent des mélanges aussi surprenants que réussis. « Bach Back » mélange clavecin et hip-hop, « Tail Tale » fait preuve d’ardeur mais s’appuie sur un piano pesant. Le résultat final évite grâce à ces grands écarts l’écueil de la redite : Miss White & the Drunken Piano n’est jamais « same same », et c’est tant mieux ainsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *