Loading...
Disques

The Legendary Pink Dots – Your Children Placate You From Premature Graves

THE LEGENDARY PINK DOTS – Your Children Placate You From Premature Graves
(Roir / DG Diffusion) [site] – acheter ce disque

THE LEGENDARY PINK DOTS - Your Children Placate You From Premature GravesAvec ce disque, les Legendary Pink Dots fêtent leur 25ème anniversaire. Et à l’évidence, pas question de les enterrer prématurément ou de les envoyer en maison de retraite ! Figure majeure de la scène gothique depuis les années 80, le groupe a su traverser le temps en gardant intacte toute son aura. Sa musique, toujours aussi envoûtante, n’a quant à elle rien perdu de son mystère – au contraire, elle semble avoir pris, les années passant, de plus en plus d’épaisseur et de densité.
"Your Children Placate You…" est un album hanté. Le court morceau d’introduction, "Count On Me", donne le ton : une simple mélodie jouée au piano suffit à rendre franchement inquiétants des cris d’enfants en train de jouer. Mais si l’ambiance générale est plutôt sombre et torturée, elle ne devient jamais oppressante – le groupe ne donne pas dans le lugubre de bas-étage. L’atmosphère évolue constamment : brumeuse, poisseuse, voire délicatement vénéneuse, elle installe, avec ses modulations successives, un climat fascinant. Les Legendary Pink Dots travaillent toutes les nuances du gris. Ils enchaînent ainsi les titres psychés lourds et acides ("No Matter What You Do") et les ballades éthérées ("Peace Of Mind"), les complaintes faméliques au piano ("Stigmata (Part IV)") et les morceaux plus pop mais particulièrement tordus ("Feathers At Dawn", qui convoque l’esprit du regretté Syd Barrett). Les titres peuvent prendre une ampleur stupéfiante ("The Made’s Man Manifesto" et son groove halluciné) ou laisser la place à des bruitages indus qui plongent l’auditeur dans un univers à la "Eraserhead" de Lynch, tout en rappelant les expérimentations d’un William Burroughs ("Please, Don’t Get Me Wrong", ou "A Silver Thread").
Les amateurs de carnaval et d’hystérie peuvent passer leur chemin : avec les Legendary Pink Dots nous ne sommes pas au cirque, mais plutôt dans une espèce de train fantôme qui n’aurait rien de désuet ou de kitsch. "Your Children Placate You…" est un grand disque brumeux, mélancolique et angoissé.

Aurélien Gaidamour

Count On ME
No Matter What You Do
Stigmata (Part IV)
Feathers At Dawn
Please, Don’t Get Me Wrong
Peace Of Mind
The Island Of Our Dreams
Bad Hair
The Made’s Man Manifesto
A Silver Thread
Your Number Is Up

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *