Loading...
Disques

Strand – Paz

STRAND – Paz
(Foehn)

STRAND - PazStrand, c’est Miguel, dont nous vous avions déjà parlé dans ces pages à travers son projet en commun avec Victor (Polaroïde) : "Domestica_04". Miguel fait partie de ces personnes convaincues que l’électronique et l’humanité n’ont rien de contradictoire et que des machines peut sortir la beauté. Cela explique en partie pourquoi ici tout se joue en finesse et en dentelle dans cette electronica discrète où le travail au crochet est préféré à la machine à coudre taiwanaise. Convaincu également que l’avant-garde n’est pas une fin en soi, cet Espagnol n’hésite pas à citer Bill Evans : "faire de l’avant-garde un critère prévalant est devenu une maladie, surtout dans le jazz." Mais arrêtons un peu de parler de Miguel et parlons un peu plus de sa musique.
Il vous faudra prêter une oreille attentive pour découvrir toutes les richesses et subtilités de "Paz", pour percer les secrets de ce mélange perché dans aigus, de ces crépitements et de ces bulles sonores à la parfaite rondeur, quelque part entre Múm et Aoki Takamasa. Sècs et froids, chauds et moites, c’est souvent dans les contrastes que s’expriment le mieux les sons de Strand.
De manière assez surprenante, une voix se fait entendre sur "Insultar Y Matar Forman Parte Del Mismo Juego". Non loin de Josh Haden (Spain), chaude et douce, elle fait probablement de ce titre le plus organique de cet album, bien que cousu à l’électronique. En se réappropriant "Le Monde Dans Lequel Je Vis" de Programme où la délicatesse de certains arrangements accentue encore la dureté du propos, où l’urbanité et l’angoisse sont encore plus palpables, Strand injecte un venin qui fait tourner la tête, où les phrases tournent en boucle et où les images dansent devant nos yeux. Bienvenue dans une terrible descente aux enfers. Avec "Naka Nga Def?", Strand tient le tube impossible avec une rythmique imparable et pourtant certainement trop exigeante pour se laisser emballer dans du papier cadeau. Et que dire de ce formidable remix mp3 de "Orthogr>phe et Gr<mmaire" réalisé par Rec_Overflow et boosté par une rythmique de basses énormes ?
Pour revenir à Miguel, notons enfin qu’il fait aussi partie de cette catégorie d’artistes qui ont compris que la musique se partage et se diffuse. Ainsi, pas de cd bridé et illisible. Il nous invite au contraire à profiter des bonus qu’il a inclus sur son album et même à repiquer des samples de ses morceaux pour en faire des remix et lui envoyer. Non, vraiment, c’est bien ce genre de personne qui vous fait aimer la musique.

Fred

Soy Petróleo, Soy La Muerte
Night Buses
Dún Loaghaaire
Mein Freun Victor
(árabe)
Se Sjuk Ut
Insultar Y Matar Forman Parte Del Mismo Juego
Le Monde Dans Lequel Je Vis
Naka Nga Def?
Osborne Ruddock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *