Loading...
Disques

Fosca – On Earth To Make The Number Up

FOSCA – On Earh to Make the Number Up
(Shinkansen / Pop Lane)

FOSCA - On Earh to Make the Number UpEt Pan !!! 10 ans en pleine face!!! Voila le voyage que nous propose Fosca, du fameux label Shinkansen, ancien Sarah Records… si… vous connaissez… de la pop, de l’extraordinairement bonne pop, les Field Mice… non ? dommage vous devriez…. Ce premier album de Fosca de grande qualité devrait tout logiquement vous conduire a le découvrir (et pour cela rappelons l’existence de la formidable compilation du label Shinkansen "Lights on a darkening shore", avec Fosca, Blueboy, Trembling Blue Stars… ).

Revenons donc à la fin des années 80, un moment où certains mettent quelques blips électro sur de formidables petites mélodies, ne cherchant qu’une chose : vous faire vous trémousser frénétiquement, ridiculement, ou bien sourire. Ici, c’est la même chose, les mélodies simples et terriblement efficaces de Dickon Angel (précédemment dans Orlando) agrémentées d’une programmation joyeuse d’Alex Sharkey et de la douce voix de Rachel Stevenson, pénètrent notre subconscient pour s’y inscrire definitivement, car après une seule écoute de cet opus, l’addiction à la joie et la simplicité vous guette.

Sans se prendre au serieux ("The Millionaire of Your Own Hair" !!), cette petite pop-electro (les médisants rappelleront Bronski Beat, ce qui est ici bien réducteur) se consomme sans modération et je défie quiconque de résister au charme désuet d’ "It’s going to end in tears" ou aux plus calmes "Live Deliberately" ou "There IS Another Country" qui rappelleront peut-tre House Of Love ou même les Field Mice, pour finalement atterrir sur le MTV-tubesque "On Earth to make…" (seul tout petit point noir de l’album). Au final, un disque dangereusement joyeux. … et s’ils étaient plutôt en avance au lieu de 10 ans en retard, et que la pop du troisième millenaire était celle là… alors tant mieux, nous serons sûrement plus heureux.

Arnaud

The Agony Without the Ecstasy
It’s Going To End In Tears (all I Know)
The Millionaire Of Your Own Hair
Storytelling Johnny
Assume Nothing
Live Deliberately
On Earth To Make The Numbers Up
There Is Another Country

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *