We Are Enfant Terrible - Carry On

13/10/2013, par Camille Grumellon | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

 We Are Enfant Terrible - Carry On

 

Voilà déjà un bon moment que le dernier EP du groupe Lillois We Are Enfant Terrible tourne dans mon mp3 et il était grand temps que l’album arrive. Le trio a réalisé mon souhait à la mi-septembre avec leur dernier né "Carry on" sorti chez Pil Records. Après la belle réussite de l’EP mes attentes étaient grandes, et j’ai été comblée. Pas de doute là-dessus, le trio a bel et bien trouvé son style et sait comment l’exploiter au mieux. On dit oui !

Entrée en piste avec "Pinup Butter", morceau pop rock euphorisant qui donne envie de secouer ses cheveux en rythme. L’album commence bien. Nos oreilles sont chatouillées par les nombreux sons électro bizarroïdes ("Ghettoblaster on the Beach") qui nous rappellent les après-midis devant nos game boy et autre consoles vidéos.
Les chansons de We are ENFANT TERRIBLE nous inspirent la fête, les longues soirées et les lendemains difficiles. La douce mélancolie de certains textes se heurte aux mélodies festives et entêtantes, on pense surtout ici au sexy "You’re so Rad" où la voix de Clothilde Floret se fait plus lascive tout au long du refrain. C’est le genre d’album que l’on écoute d’un bout à l’autre. Au milieu de tout ça, quelques titres ressortent. Tout particulièrement "You Know Nothing" où la voix de la chanteuse résonne au milieu d’une mélodie électronique à souhait. Mais aussi "Princess" où les voix se tordent dans tous les sens pour épouser la mélodie. L’album se clot avec "Who’s Dressed ?", un titre à l’instru particulièrement puissante où les guitares se déchainent pendant le refrain. Un dernier sursaut avec l’un des meilleurs morceaux, le plus discret mais tout aussi séduisant "Courtney". Tout pour nous donner envie de remettre le disque au début.

L’ensemble est bien plus rock que l’EP mais les styles se rejoignent parfaitement et les fans d’"Anything Less Than Extraordinary Is a Waste of My Time" ne seront pas déçus par cette jolie continuité que nous offre le groupe. Ce qu’on aime chez le trio, c’est la grande sincérité avec laquelle ils composent. Leurs chansons sont sans concessions, déglinguées mais surtout taillées pour la scène (ce qui leur a valu une belle place dans la programmation du très pointu Dour festival). A écouter les yeux fermés, le matin, le soir, avant ou après une soirée. Pas facile de trouver un moment peu propice. 

 

Acheter sur Amazon
  1. Pinup Butter
  2. Nurses Run
  3. Laze Away
  4. You're So Rad
  5. Ghettoblaster On The Beach
  6. You Know Nothing
  7. Restless
  8. Hollow Eyed
  9. Princess
  10. Proud As Punch
  11. Who's Dressed?
  12. Courtney

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews