Fabio Viscogliosi - Interview

17/04/2002, par Monsieur Morel | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Et la musique instrumentale, la moitié des morceaux de ton album sont des petites vignettes instrumentales ?

Ces morceaux pourraient tous être des chansons, en fait. Après il me vient ou pas, l'envie de les pousser jusqu'à en faire des chansons. Sinon je place un instrument qui remplace la ligne de voix, un orgue, un piano, une guitare. Mais c'est aussi une réflexion sur comment arranger un morceau. Pour un prochain album je ne mettrai que des chansons, je pense, ce qui veut pas dire que je ne reviendrai pas à l'instrumental.
Il n'y a qu'un seul instrumental qui est plus diffus, celui qui s'appelle " Promeriggio " pour lequel j'ai mixé ensemble des guitares et des pianos que j'avais enregistré et qui n'étaient pas fait exprès pour aller ensemble à la base. Sinon les autres instrumentaux pourraient tous donner lieu à des chansons. Il y en a un qui sera d'ailleurs chanté sur scène.

Est-ce que tu pourrais me parler un peu de la musique italienne qui apparemment t'as influencé, Lucio Battisti notamment ?
C'est la musique que j'écoutais quand j'étais gamin, mais c'est une ambiance italienne qui m'a influencé plus que la musique, même si j'aime certains morceaux de Battisti ou de Celentano. Mais ce qui m'intéresse dans l'emploi de l'italien, c'est le fait de décaler le propos, c'est de penser au Beach Boys ou à Dylan, des gens que j'ai vachement aimé écouter et en même temps de ne pas refaire ce que eux ont fait, de ne pas reprendre leurs tics de langage, ni leur schéma de pensée. L'italien permet de me décaler et aux gens qui écoutent " Spazio " de se décaler aussi. Ca fausse un peu les pistes et ça permet de se retrouver en terre inconnue. C'est ce qui m'intéresse, ajouté au fait que l'italien c'est aussi mes origines. Pour moi c'est également une manière de les explorer. En plus, l'italien c'est vraiment une langue géniale pour le chant, c'est super rythmique. Tu peux coller les mots d'une manière surréaliste. L'anglais est une langue très elliptique, le français est très littéraire et difficile à chanter. L'italien c'est très surréaliste, cette sorte de collage latin. C'est très sonore. En plus les gens ont un rapport assez vierge avec l'italien à part les trois, quatre merdes qui arrivent à passer les frontières, donc il y a aussi beaucoup de préjugés.

Et le français, tu y penses ?
Le français c'est plus une langue que j'ai envie d'écrire. Mais l'italien est tellement plaisant pour l'instant qu'il prend toute la place. Mais il n y a rien d'exclu. Je ne le ferai pas sous la contrainte commerciale ou des quotas en tout cas (sourire).

Tu pratiques le dessin de façon professionnelle en même temps que la musique, est ce que ces deux activités s'influencent mutuellement, est ce que tu les conçois de la même façon ?
Elles se nourrissent à la même source. Elles ne s'influencent pas en fait mais elles proviennent du même grenier, donc il y a des recoupements. Pour moi il y a peu de différences entre le dessin et la musique. Les supports sont différents mais ce sont toutes les deux des activités suggestives qui jouent beaucoup sur l'appropriation de l'œuvre par le lecteur ou l'auditeur.

Murat déclarait récemment qu'il prenait plus de plaisir maintenant à peindre qu'à faire de la musique, tu as une préférence entre le dessin et la musique?
Non, j'ai pas de préférence. Pour Murat la peinture c'est un peu plus frais que la musique, donc c'est normal. Tu as toujours envie de développer l'activité qui est à la marge par rapport à ton activité principale parce que tu as moins de pression dessus, ça te détend, tu es plus relax. Murat ça doit le faire respirer. Non j'ai pas de préférence si ce n'est que j'ai fait beaucoup de livres, de bandes dessinées, là j'ai eu vachement de plaisir à sortir plutôt des disques. Donc j'ai envie d'en faire d'autres, j'ai des morceaux prêts. Pendant quelques mois ou quelques années j'ai plutôt envie de développer cet aspect là.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews