The Coral - The Coral

31/07/2002, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE CORAL - The Coral
(Small/Sony Music)

THE CORAL - The CoralAnnoncé un peu partout comme la "next big thing", The Coral partage avec The Electric Soft Parade et The Music, autres groupes britanniques promis à une haute destinée, une moyenne d'âge tout juste post-lycéenne. Comme ses collègues, The Coral a les qualités et les défauts de la jeunesse : la fraîcheur, l'absence d'inhibitions, l'envie d'en découdre, mais aussi un certain manque de maturité mélodique et des références un peu trop évidentes. Encore que les leurs aient le mérite de la diversité. Certes, le groupe a été beaucoup comparé à ses concitoyens La's, Echo & the Bunnymen et Teardrop Explodes (lyrisme et psychédélique), et l'on pourrait également ajouter à la liste les Mancuniens un peu oubliés des Inspiral Carpets. Mais certains morceaux (le tourbillonnant "Skeleton Key"), par leur aspect chaotique et déstructuré, ne sont pas sans rappeler Captain Beefheart ou ses continuateurs post-punk, tandis que "Dreaming of you" ou "Bad Man" sonnent plus classiquement garage 60's. Quant à "Shadows fall", il nous ramène à la grande époque du Monochrome Set, quand Bid et ses sbires portaient des chapeaux de cow-boys et se prenaient pour Ennio Morricone. Il y a même un petit interlude dixieland du plus bel effet. Sympathique mais, comme chez Gomez dont ils sont assez proches, pas de quoi crier au génie quand même. Pour l'instant, on n'échangerait pas un baril de Wolfhounds ou d'Automatic Dlamini contre dix barils de Coral (pourtant bien plus faciles à trouver aujourd'hui dans les grandes surfaces culturelles). On suivra quand même avec un certain intérêt leur évolution, eu égard à la vigueur et à la relative originalité de l'ensemble. Et peut-être pourra-t-on alors écrire une chronique qui ne se résume pas à une succession de références.

Vincent

Spanish main
I remember when
Shadows fall
Dreaming of you
Simon Diamond
Goodbye
Waiting for the heartaches
Skeleton key
Wild fire
Bad man
Calendars and clocks
Gildas

Fire
Black eyes
Rush
Flesh
Hypocrite
Amethyst
Starfish
Rene
Sponge

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals