The Crookes - Hold Fast

04/07/2012, par Julien Sauvageot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

The Crookes - Hold FastDiscrètement, mais toujours armés d'une conviction réjouissante, The Crookes continuent leur chemin en léger retrait du feu des projecteurs. Toujours hébergé par le label indépendant Fierce Panda, le groupe publie ces jours-ci la suite de "Chasing After Ghosts", premier album prometteur de ceux qui qualifient simplement leur musique de "new pop". Aguiché par les brillants singles "Maybe in the Dark" ou "Afterglow", on était finalement plutôt curieux de savoir si le quatuor, au line-up légèrement remanié suite à un changement de guitariste, saurait franchir l'obstacle souvent redouté du deuxième album. Et si l'on a l'impression d'avoir entendu peu ou prou les mêmes chansons ailleurs des centaines de fois, difficile de résister à ce deuxième album incroyablement mélodique. The Crookes possèdent à vrai dire toutes les caractéristiques du vrai fantasme de chroniqueur : un combo à l'élégance tellement bien travaillée qu'elle en deviendrait presque naturelle, pratiquant une pop à guitares d'une efficacité désarmante renvoyant aux Smiths autant qu'aux Housemartins, avec en bonus inespéré ce délicieux accent de Sheffield qui rappelle les héros Jarvis Cocker ou Richard Hawley. Autant dire que ces jeunes gens savent mettre toutes les chances de leur côté. A l'image du crooner à lunettes précité, avec lequel nos amis enregistrèrent il y a peu une belle reprise de "Some Candy Talking" de Jesus & Mary Chain, ils savent par ailleurs se distinguer en honorant quelques légendes intouchables du rock'n'roll des fifties. "American Girls" et "The Cooler King" rompent ainsi avec le quotidien brit-pop pour une virée en noir et blanc sur les terres d'Elvis Presley ou Buddy Holly. Transformés en Teddy Boys plutôt crédibles sur ces deux titres assez surprenants, ou plus sagement centrés autour de leur héritage pop sur le reste de "Hold Fast", les quatre compères ravivent un sentiment d'insouciance qui fait cruellement défaut à la morne scène rock britannique du moment. Et même si The Crookes ne bouleverseront en rien l'ordre établi, on partage avec joie le plaisir évident qui transpire de cette jolie collection de tubes à la simplicité et à l'urgence exaltantes. Nul doute que ces garçons passionnés croient suffisamment en leur étoile pour ne pas baisser de sitôt la garde. Une affaire à suivre, donc.

Acheter sur Amazon
  1. Afterglow
  2. Maybe In The Dark
  3. Stars
  4. American Girls
  5. The Cooler King
  6. Hold Fast
  7. Sal Paradise
  8. Sofie
  9. Where Did Our Love Go?
  10. The I Love You Bridge

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals