Superbravo – A/Nos Heures B/Rickenbaker

18/04/2019, par | Single |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Superbravo - Nos heures - Rickenbacker

À la fin de "Grandeurs et Misères d’un petit commerce de cinéma" (à moins que ce ne soit dans "Prénom Carmen ?"), Jean-Luc Godard fait apparaître un cartel : "in memoriam small movies", car, de fait, il n’a jamais cessé de célébrer l’art et la magie des artisans contre les professionnels de la profession. Superbravo, pour tenter une analogie, c’est ça : l’un des meilleurs super petits groupes en activité. Encore une fois, remarquons à quel point moins, c’est plus. Un kit de percussions hyper réduit (avec cymbales parcimonieuses comme chez les grands), un clavier flageolant, deux voix féminines qui s’accordent comme rarement, des guitares savantes et économes (douces et rageuses au besoin). C’est tout et c’est énorme. Pourquoi faire plus ?

C’est d’ailleurs amusant de les retrouver après le premier format long, l’excellent "L’Angle vivant", sur un très court 45 tours, enregistré pour fêter leur nomination au FAIR 2019, et sorti chez le label féministe FRACA !!!.

On y retrouve, en vrac mais je ne relève que quelques traits de miennes lubies car c’est bien plus profond que ça : le meilleur de Dominique A et Breut réunis, le peu pop de Daniel Johnston, l’atmosphère des sixties, le 3e Velvet…

On apprécie, comme précédemment, les textes poétiques à la fois travaillés et légers en apparence, très joueurs avec la langue et qui dissimulent sans doute un sens très intime mais qui restent dans le flou artistique pour nous. C’est bien, on peut totalement se les approprier. Dont acte.

Avec l’aide de Johanna D, avec laquelle j’aime partager nos heures.

Acheter sur Amazon
  1. A/ Nos Heures
  2. B/ Rickenbacker

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals