Thierry Stremler - Tout est relatif

03/10/2000, par Yves Bernicot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THIERRY STREMLER - Tout est relatif
(Solid / Source)

THIERRY STREMLER - Tout est relatifCertains d'entre vous se souviennent peut-être de Vercoquin, groupe parisien qui mélangeait habilement pop et funk sur un unique album sorti en 1997 et lors de quelques concerts énergiques. On avait déjà aperçu leur bassiste aux côtés de Katerine, et leur batteur accompagner M sur scène, et c'est au tour du chanteur, Thierry Stremler, de réapparaître par l'intermédiaire de ce premier album, "Tout est relatif". On y retrouve d'ailleurs M, ainsi que Jean-Benoît Dunckel (moitié de Air) aux instruments et à la réalisation sur quelques titres.

S'il a rangé le funk au placard, Thierry Stremler a gardé la pop, qu'il met ici à toutes les sauces. De bossa intimiste en ballades acoustiques, s'accompagnant aussi bien au piano qu'à la guitare, il distille tout au long de l'album des compositions élégantes, parfois même un peu désuètes, qui illustrent parfaitement le propos. Car ce qui fait le charme de ce disque, ce sont surtout les textes, décalés et pleins d'humour. D'une plume habile, il nous livre sa vision poétique des supermarchés ("Sur la surface de vente"), ou tire le portrait un brin moqueur d'une fille qui manque de tonus ("Pas tonique"). Avec lui, les vacances commencées en Bretagne se terminent au Chili ("La baie de Concarneau"), les femmes sont de dangereuses prédatrices ("Une proie facile", "Tu m'as tout volé"), et notre pays est un paradis où tout le monde s'aime ("La fracture sociale"). Même quand il s'aventure sur le terrain de la "chanson d'amour mélancolique", il parvient toujours, par une chute inattendue et une bonne dose d'autodérision, à nous faire sourire. Et si quelques titres sont moins réussis ("Il est là", "Je ne suis dieu que pour elle"), Thierry Stremler n'a pas à s'en faire, puisque, comme il le dit lui-même sur "Ma femme est photographe": "Et puis y a Alain Chamfort qui trouve que je suis fort". Devant une telle reconnaissance artistique, on ne peut être qu'admiratif.

Yves


Ma femme est photographe
Il est là
La baie de Concarneau
Marguerite
Sur la surface de vente
Je ne suis dieu que pour elle
Une proie facile
Fracture sociale
Les vacheries
Tu m'as tout volé
Un air (de ne pas y toucher)
Pas tonique

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals