Soleil d'été pour Chris Baio

29/06/2012, par Christophe Despaux | Clips |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Un mannequin de vitrine beau comme la mort va bronzer à New-York et séduit Chris Baio, le bassiste de Vampire Weekend : l'argument de "Sunburn Modern" peut raisonnablement décevoir tant il colle à son titre et la dominante "baléarique" du morceau. Pure illustration pâlichonne donc ? Que non. Chaque clip est à la recherche de son rythme propre que celui-ci trouve parfaitement grâce à une vitesse de défilement des images légèrement saccadée accentuant le contraste entre la non-humanité du personnage et l'humanité de ce qu'il vit (farniente et coup de soleil). L'immersion dans un New-York peuplé de vrais passants ajoute une touche de réalité qui atteint par ricochets notre mannequin. Cet être mode comme une couverture de Vogue parvient à dégager trouble et érotisme malgré ses jointures apparentes. A cet égard, le plan de la crème solaire coulant sur la paume de bois/plastique (?) est parfait. Conduit à ne pas s'étonner de la romance entre Baio et la belle point trop inanimée, le spectateur se laissera surprendre par un final nocturne avec lunettes repeintes. Cette découverte de saison (enfin presque) est réalisée par Aramique.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals