Singles - The National, Aberfeldy, Tower of London

07/04/2005, par Gildas | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES par Gildas

THE NATIONAL - AbelTHE NATIONAL - Abel
(Beggars Banquet) - achetez ce disque

Premier single, première chanson extraite du nouvel album tant attendu, première baffe. "Abel" commence par les coups sourds de la batterie et les hurlements de Matt, la production cradingue illustre à merveille les divagations des paroles pendant que la mélodie s'enroule sur elle-même pour se protéger des coups. Deux claques et pas mal d'ecchymoses plus tard déboule "Driver Surprise me", morceau de bravoure de la dernière tournée. La guitare cristalline du début et le violon chaud contrastent avec la furie de la face A, avant que la batterie, toujours aussi sourde, ne re-débarque. Ca ne rigole pas chez The National, même si la chanson finale semble calmer les choses. A noter que la multiplication des formats (une single Web, un CD ep et un 7") fait qu'il y a quatre inédits à récolter.

ABERFELDY - Love Is An ArrowABERFELDY - Love Is an Arrow
(Rough Trade) - achetez ce disque

Plein de sucre et de guimauve, ce single des surdoués d'Aberfeldy risque d'écœurer rapidement les férus du renouveau punk. Il y a ici des harmonies vocales bien maîtrisées, des arrangement ampoulés et des paroles mièvres à souhait : "Love is a verb and a noun as well… you'll find it in the dictionary under 'L'…". Programmé pour une sortie le jour de la Saint-Valentin (je sais, encore une fois, je suis à la bourre), ce single catchy est parfait dans le rôle de la sucrerie rose bonbon. Surtout que les faces B remettent les choses à leur place en démontrant le talent de composition des Ecossais, ainsi que leur sens de l'humour et du second degré qui explique bien des choses quant à la mièvrerie affichée de la face A. Un bon single qui colle aux dents.

TOWER OF LONDON - On a NooseTOWER OF LONDON - On a Noose
(1234 Records) - [site]

Attention, sensation du moment, grosse rumeur et hype en marche forcée pour ce combo anglais qui hésite entre le punk des Sex Pistols et le Grand-Guignol de Billy Idol. La musique de Tower Of London doit autant à leur marque de gel (pardon : fixation coiffante) qu'à leurs amplis de guitares. En fait, "On a Noose" est la bande-son idéal pour une pub de produits cosmétiques pour jeunes rebelles à la mode. TOL, c'est le mascara de toute une génération de punks bien mis et suivant les règles du genre, des punks au cordeau, sans un cheveu qui dépasse, des punks de la Première Compagnie.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews