Singles - Electrelane, Ian Crause, The Hives, The Music

05/06/2002, par Gildas | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES - par Gildas

ELECTRELANE - I Want to be the PresidentELECTRELANE - I Want to be the President
(Lets Rock Records) [http://www.electrelane.com]
Groupe de filles à clavier de Brighton, Electrelane se fait régulièrement remarquer depuis deux années à coup de concerts magistraux et de eps intrigants. En attendant la sortie française de leur album grâce a Pop Lane, ce nouvel ep est comme les autres une réussite. Trois titres dont un instrumental d'une inventivité rare qui reprend les choses là où Pram les avait laissées traîner. "I only Always think" force l'admiration. Avec son début lent et son envolée rythmique superbement maîtrisée, ce titre démontre encore une fois le talent déjà certain d'Electrelane pour le soundscape, une petite miniature évocatrice planante dont la résonance s'amplifie peu à peu. Difficile de s'en remettre.

-IAN CRAUSE - Head Over HealsIAN CRAUSE - Head Over Heals
(Acuarela/Pop Lane)

Avec Disco Inferno Ian Crause s'était heurté à une certaine indifférence qui le poussait a tout arrêter et ce n'est qu'après un long silence qu'il était revenu avec "Elemental" un précédent ep extrait de sessions d'enregistrements antédiluviennes qui reflétait son état d'esprit d'alors : "triste et sans illusion". Après un autre silence moins long le revoici enfin avec de nouveaux morceaux. Toujours aussi lumineuses et aériennes, ses mélodies, à mi-chemin entre The Beckets (groupe obscur, bon en single mais nul en album, des années 90) et Magazine, sont plus enlevées et Ian semble avoir relevé le bout du nez. Tout n'est pas rose et il répète "there is no cure for a broken heart" à qui veut l'entendre mais il est très difficile de résister à ses guitares noisy et ses chœurs féminins cristallins. Trois titres, c'est un peu court mais c'est déjà largement mieux que trois albums des Strokes pour faire patienter le fan avant un album qui devrait arriver... Après un long silence.

THE HIVES - Main OffenderTHE HIVES - Main Offender
(Poptones)
Avec ce second extrait de la compile "Your New Favourite Band", The Hives semble s'être un peu calmé. Le début du single sonne comme un revival de new wave enlevée mais sans plus si ce n'était pour les guitares et la basse qui après deux mesures de retenue n'en peuvent plus et défouraillent à toute allure pendant que Pele hurle à la mort. Pas à dire, ça fait du bien par où ça passe. Et contrairement à l'adage qui veut que ça fasse du bien quand ça s'arrête, ici ça fait du bien quand ça continue avec la version live de l'hymne "Hate to say I told you so" et la vidéo du même titre qui permet de voir les gimmicks tordants des membres du groupe. Un peu de folie dans ce monde de douceur post-bidule.

THE LOVES - Boom-A-Bang-Bang-BangTHE MUSIC - The People
(Hut / Virgin)
The Music excelle dans l'art d'attirer l'attention. Que ce soit volontaire et orchestré ou purement fortuit, je ne sais pas mais ce qui est certain c'est que la sortie de ce ep ne passera pas inaperçue. Le groupe déjà célébré par la presse anglaise il semblerait que la presse française soit prête à succomber à la vague "the Music". Ce qui frappe d'emblée sur ce ep c'est le maelström, le mélange des genres et la production réussie. Ce disque "sonne" bien, équilibré, doux à l'oreille, la forme est parfaite, un joli paquet bien enrubanné. Pour ce qui est du contenu, voix efféminée, riff à la Oasis et beeps à la mode enrobent les samples et l'atmosphère psychédélique des 3 chansons. Typiquement du nord de l'Angleterre (comprendre un gros brin rétrograde), The music plaira au fan d'Oasis, de Cooper Temple Clause et d'Embrace. Les vraix amateurs de musique alambiquée savent déjà qu'ils doivent se tourner vers The Corals, ou le Beta Band ou mieux encore vers les gallois de Gorky's Zygotic Mynci.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals