Singles - The Clientele, Bishop Invaders, Oddfellows Casino

15/05/2002, par Guillaume Sautereau | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES - par Guillaume

THE CLIENTELE - Lost Week-End E.P.THE CLIENTELE - Lost Week-End E.P.
(Acuarela / Pop Lane)

Dans un incroyable élan d'(extra)lucidité, il me semble bien avoir écrit cette chronique le 12 février 2001 (soit environ 12 mois avant la disponibilité de ce disque). C'est simple, j'assistais à un concert du groupe à Londres, le son était cradingue au possible, l'attention de mes deux collègues de POPnews présents, après un lapidaire et aviné "beuh, on dirait Chris Isaak" de l'un, s'était vite concentrée sur le prix des bières dans cette établissement ou les caractéristiques des nombreuses beautés britanniques y évoluant. Pendant ce temps-là, moi je me disais : "le son est cradingue au possible et l'attention de mes collègues s'est vite dissipée, mais j'adore ce groupe, alors qu'est-ce qui ne va pas ?". Alors voilà, en quelques singles fabuleux, une compilation (toutes sorties, jusqu'à celui-ci, non parues officiellement sur notre territoire hermétique), the Clientele a peut-être déjà tout dit, épuisé son originalité, et ce EP chez Acuarela pourrait n'être que redite et exercice d'un style rare mais statique. Il se trouve que j'adore ce groupe un brin tête à claque, le son de ma chaîne de salon est très bon, il y a de la bière plein le frigo pour pas cher et la voix noyée d'écho d'Alasdair, les arrangements vaporeux de "Boring Postcard", les accords de "Louie Louie" recyclés pour la énième fois sur "Kelvin Parade", le piano de "North School Drive" ou "Last Orders" qui évoque presque Harold Budd, les paroles toujours teintées de nostalgie ou des rituelles obsessions temporelles / météorologiques sont toujours au service de mirifiques compositions (hurrah pour "Emptily through Holloway"). Ça deviendra sans doute lassant à un moment ou à un autre, mais ce n'est pas encore cette fois (et Chris Isaak, c'était très bien aussi à l'époque... enfin, je crois).

BISHOP INVADERS - Tsunami EPBISHOP INVADERS - Tsunami EP
(Maggoo Records)

Rebaptisés Bishop Invaders, les Bishop, déjà vantés en ces pages, continuent sur leur nouvel ep à organiser la collision impromptue d'une myriade de trucs qu'on aime, à savoir : l'énergie, le groove blanc-bec et implacable de la fin des 80's, l'intensité palpable, l'envie d'en découdre et de oser tout ce qui leur passe par la tête (" So Beautiful To Be Here" et ses claviers obsédants) et l'humour (subtil). Musique d'ambiance, mais d'ambiances survoltées ("So Beautiful To Be Here", encore) ou plus travaillées ("End of the Battle", idéal en BO du prochain Jackie Chan). Sur le "Tsunami" qui clôt ce pas assez extended play, Bishop Invaders sonne comme un rejeton un peu timbré du Beta Band et des Boo Radleys, ce qui me ravit à titre personnel. Chronique d'un raz-de-marée annoncé ? À vous de jouer…

ODDFELLOWS CASINO- Giant Redwood / Put The Bird To SleepODDFELLOWS CASINO - Giant Redwood / Put The Bird To Sleep
(Pickled Egg Records / Limonade)
En ces temps de CD, de DVD et autres MD triomphants, je me dois de vous rappeler périodiquement combien un petit 45 tours peut, l'air de rien, aisément vous réconcilier avec tout un tas de trucs qui vous embêtent (exemples : votre belle-mère, votre démarreur de Vespa, la vie en général). Ca marche très bien pour celui-là : sur la face A, "Giant Redwood" fait office d'agréable sucrerie pop sixties comme ont appris à en tricoter Belle & Sebastian depuis quelques temps; en face B, émerveillement : "Put The Bird To Sleep" n'aurait tout simplement pas dépareillé sur "Pet Sounds" (et je pèse mes mots), avec sa mélodie limpide, son violoncelle et son piano d'un classicisme pop à tomber. Une pincée d'Orient, quelques effets électroniques pour brouiller les pistes et… c'est fini (déjà), plus qu'à se relever pour le remettre au début, inutile de lutter. Deux petites minutes de pur bonheur.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews