Singles - Dark Star - Kent - Beth Orton - Gus Gus - Boyzone - Skunk Anansie

03/03/1999, par Gildas | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SIMPLES en bref - par Gildas

Semaine riche en ÈvÈnements, des bons, des moins bons et des pires :

DARK STAR - I Am The Sun
La bonnes surprise. Le genre de disque qui ne paie pas de mine mais qui mine de rien vous donne un sourire Èbahi pendant l'Ècoute. Rapide retour en arriËre : en 92 House of Love se sÈpare de son guitariste Terry Bicker. Il forme Levitation et produit un bon album avec des guitares fortes et un fort accent psychÈdÈlique. Ensuite il disparaÓt. 1999 le voici de retour avec un nouveau morceau de bravoure. I Am The Sun est une merveille de psychÈdÈlisme Èlectrique, entraÓnante et Ènergisante. Les quelques remix qui forment la face b rÈvËlent tout le potentiel du morceau titre et insistent encore sur le cÙtÈ Ènergie. Au final, un single 4 titres de power pop comme on n'en fait plus.

KENT - 747
Sur leur prÈcÈdant single on avait prÈsumÈ d'une accointances Radiohead tendance Pablohoney. Les couplet lents cÈdaient le pas ý des refrains ÈnervÈs ressemblant beaucoup trop au Creep du groupe d'Oxford pour passer inaperÁu. Ici c'est plutÙt vers the Bend que les nordiques se tournent. Avec trois ballades travaillÈes ý la maniËre des copistes moyen’geux. FidËles au modËles, mais en incluant une touche personnelle,. ils s'en tirent particuliËrement bien sur What It Fells Like. S'ils continuent comme cela peut-Ítre que pour leur 3Ëme ep ils atteindront les sommets de Paranoid Android.

> BETH ORTON - Stolen Car ep
L'accord parfait. Elle a su associer la modernitÈ des sons et l'ÈternitÈ des sentiments. Les trois morceaux qui constituent ce ep regorgent d'Èmotions. Son chant cristallin est merveilleusement mis en valeur par des arrangements de violons qui flottent dans l'espace ou par une guitare sËche. Quelque soit leur habillage les chansons de Beth Orton s'envolent et virevoltent lÈgËres et magnifiques.

GUS GUS - Lady Shave
Attention changement de direction. Gus Gus se fait moins dÈcalÈ et se laisse approcher. Il ne se laisse pas prendre pour autant. Les rythmes suaves et l'orgue intriguant font de Lady Shave un titre envoštant avec un je ne sais quoi de dangereux. Une grande blonde avec un flingue.... Impossible de lui rÈsister et pourtant il faudrait. Les relectures proposÈes en face b prennent le contre-pied du titre. En le ralentissant, il devient plus caressant et plus insidieux. Vivement l'album !

> SKUNK ANANSIE - Charly Big Potato
Pas de surprise. Skunk Anansie sera toujours Skunk Anansie. La voix de Skin et des guitares fortes. Cette fois-ci la guitare reprend le son d'un tÈlÈcopieur (ce n'est pas moi qui le dit c'est Skin). Mais ý part Áa rien de bien neuf. C'est (quasi) toujours la mÍme chose. Malheureusement l'effet de surprise de Selling Jesus est passÈ et Charly Big Potato ennuie rapidement.

> BOYZONE - When The Going Gets Tough
Ep spécialement fait pour Red Nose Day. L'objectif est de faire rire ses contemporains ... Ils y arrivent sans peine... ridicule.

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals