Singles - Mogwai, Editors, the Delays

24/08/2006, par David Larre | Singles en bref |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SINGLES - Mogwai, Editors, The Delays, par David

MOGWAI - Travel is Dangerous EPMOGWAI - Travel is Dangerous EP (Rock Action / PIAS) [site] - acheter ce disque

Avec un pareil titre, l'auditeur peut à bon droit craindre le surplace. De fait, le morceau éponyme, plutôt en demi-teintes, emprunte beaucoup aux itinéraires déjà bien balisés par le groupe. Mélancolie corrosive, guitares vrillées, voix en retrait, avec quelques jolies touches acoustiques (de flûte, apparemment) pour aérer l'ensemble. On ne parlera pas non plus vraiment de défrichage de terres vierges pour les deux prises live à Tokyo : sur "Like Herod", les entrelacs de guitare font d'abord merveille avant que le groupe ne décide, on ne sait pas bien pourquoi, d'inventer le hard prog', catégorie musicale inédite et inutile s'il en est ; la version de "We're not Here" est balancée elle aussi dans un registre post-rock un peu convenu. Quant aux remix electro, pointilliste (Erros pour "Auto Rock") ou aérien (Acid Casuals pour "Friend of the Night"), ils sont tout aussi décadrés que légers et anodins.

EDITORS - All Sparks EPEDITORS - All Sparks EP
(Kitchenware / PIAS) - acheter ce disque

Les Editors, comme d'autres avant et après eux, sont suffisamment malins pour ranimer à la fois plusieurs des flammes à combustion rapide du post-punk : sur "All Sparks", la voix et les lyrics ("All sparks will burn out in the end", on n'y est toujours) mangent dans la main de Joy Division à l'appoint d'une rythmique que les Franz Ferdinand aurait pu piquer à Gang of Four. Ça reste malgré tout terriblement efficace et emballant. "Come Share the View" en rajoute passablement dans la plainte et les basses grondantes, et l'on commence à trouver que cela tourne un peu trop carré, avant que "Find Yourself a Safe Place" ne relance un peu le débat : la basse et la batterie pilonnent dur, mais sans empêcher le chant de décoller. Chant tout à l'honneur sur un "Time to Slow Down" qui affiche clairement et réalise de façon convaincante ses intentions : jolie ballade où la voix, les arpèges et les chœurs rappellent cette fois REM (ah bon). Quant à "French Disko", c'est au disco français (Sheila ? Patrick Juvet ?) ce que Madonna est à la Kultur : une antithèse. Méchant ça, mais le morceau est pas mal quoiqu'un peu kourt.

DELAYS - HideawayDELAYS - Hideaway
(Rough Trade / PIAS) [site] - acheter ce disque
Sur leur album comme sur le single, les Delays affichent la couleur : pop, avec voix gracile qui monte dans les aigus, guitares qui vont bien et légèreté assumée. Pourquoi pas ? Mais le résultat, entre les Cardigans et Eskobar donnent un peu envie de se cacher ("Hideaway"), d'en rajouter une couche d'ironie ("Valentine", dans un remix à la fois sirupeux et catchy), voire de s'offusquer devant tant de laideur ("Ugly...", pardon "Aglow Like Honey").



les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews