Sharon Tandy - You gotta believe it's Sharon Tandy

22/09/2004, par mr modular | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SHARON TANDY - You gotta Believe it's Sharon Tandy
(Ace Records / import)

SHARON TANDY - You gotta believe it's Sharon TandyAce Records, label spécialisé dans la réédition de pépites plus ou moins oubliées, réalise un travail remarquable à travers différents sous-labels, chacun étant dédié à une époque ou à un style particuliers. C'est le sous-label Big Beat qui est chargé de la période sixties et, de Chocolate Watch Band aux Zombies, en passant par Love, son catalogue est très appétissant. En compilant de manière pléthorique Sharon Tandy dont les vinyles étaient particulièrement difficiles à trouver, Big Beat va faire des heureux (des vieux chnoques sans doute, mais des vieux chnoques heureux).

Sans souci chronologique, cette compilation permet de feuilleter les pages de l'histoire d'une Sud-Africaine "montée" à Londres. Très typique de l'époque, la carrière de Sharon Tandy est un mélange de fabuleux (au hasard des rencontres) et d'éphémère (5 ans, presque autant de labels). Chanteuse au charisme singulier, Sharon Tandy se lance en 1965 sur Pye avec le single "Now that you've gone", reprise enflammée de Petula Clark. On y trouve déjà sa voix si particulière, combinant une puissance aux pieds d'argile et un grain très félin, propulsée par une orchestration en technicolor. Sur les autres titres de cette époque, sa voix est davantage encadrée par une dynamique kinksienne et quelques fulgurances byrdsiennes. C'est bien gentil tout ça mais, dès 1966, Sharon Tandy se retrouve de l'autre côte de l'Atlantique, dans les studios de Stax, pour enregistrer un album qui ne sera jamais publié. Cette compilation édite quelques uns de ces morceaux inédits et il faut reconnaître que l'alchimie ne prend pas vraiment car la voix de la chanteuse s'accommode mal d'orchestrations trop en retrait (basse chamalow, piano fatigué,...). De cette expérience avec Isaac Hayes, Booker T ou encore Steve Cropper, ont été publiés à l'époque deux ou trois titres (dont le magnifique "I can't get over it") à la production hargneuse (donc les plus réussies des sessions Stax).

Début 1967, Sharon Tandy revient en Angleterre, signe chez Atlantic et se voit flanquée d'un backing-band, The Fleur de Lys, qui ne se contentera pas de faire des sourires à la caméra de Top of the Pops ou de boire des bières après les concerts. Grâce à The Fleur de Lys, Sharon Tandy aborde la meilleure période de sa (courte) carrière. En ordre serré derrière la dame, le groupe et ses guitares psychés poussent sa voix plus encore sur un tapis de braise. "Hold on" ou encore "Daughter of the Sun" ne sont ni plus ni moins que des monuments de blue-eyed soul. Grâce à un changement de personnel chez The Fleur de Lys en 1968, cette année-là est un vrai feu d'artifice entre chansons pop à bulles ("The way she looks at you", "Border town") et guitares wah-wah pour chaudron hendrixien ("Gotta get enough time"). Ne partez pas, le meilleur est pour la fin : en 1969, Sharon Tandy publie un single ("Two can make it together") en duo avec un ancien Fleur de Lys, Tony Head. Ce sera Tony & Tandy. Et ce titre est un diamant, la voix de Tony, plus douce, se mariant parfaitement avec celle de Tandy, plus dure, le tout sur une rythmique rageuse, une mélodie imparable, des violons et des trompettes virevoltants (à en dégoûter Tahiti 80, les amis). Malheureusement, ce single ne marcha pas très bien et, après cinq années très chargées physiquement et émotionnellement, Sharon Tandy s'en retourna définitivement en Afrique du Sud.

mr modular

You've Gotta Believe It
Hold On
I Can't Get Over It
Our Day Will Come
Perhaps Not Forever
One Way Street
Hurry Hurry Choo Choo
Daughter Of The Sun
Toe Hold
Love Is Not A Simple Affair
Look And Find
I Wanna Be Your Baby
The Way She Looks At You
Hurtin' Me
For A Little While
Stay With Me
I've Found Love
Move A Little Closer
Gotta Get Enough Time
Border Town
Things Get Better
World
He'll Hurt Me
Now That You've Gone
Somebody Speaks Your Name
Two Can Make It Together

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals