Sexy Sushi - Interview

01/12/2010, par Christophe Despaux | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

SEXY SUSHI

"Le Refuge" à Montmartre, automne sous la pluie : on a rendez-vous avec le duo électro-barré du moment et de l'Antéchrist, Sexy Sushi alias Rebeka Warrior (Julia Lanoë dans le civil) et Mitch Silver (David Grellier sans couverture). Le monde est assurément différent depuis que l'on a découvert "Sex Appeal" ou "T'enflammes pas, Pétasse", et il est encore plus beau avec "Cyril", ce vrai-faux premier album de nos deux zoziaux.
On pensait trouver les Sexy Sushi mordant à pleines pattes la chair de bêtes mortes, mais Rebeka et Mitch manient parfaitement l'usage de la fourchette et du couteau, prenant des forces avant une mini-tournée française qui culminera à la Cigale le 3 décembre. Ils ont bon appétit, un sens de l'humour tout-terrain, et une élégance discrète mais native (des perruques enfilées dès qu'un micro se pointe sous leur nez).
Alors, Sexy Sushi : du l'art ou du cochon ? Le mystère reste entier après une joute serrée où seront convoqués Die Antwoort, Indochine et Francisco Goya. Vademecum de Rebeka, l'affaire faite : "Tu peux aussi raconter n'importe quoi et inventer toutes les conneries que tu veux. Ça serait l'interview ultime. J'adorerais !".
S'en est-on privé, amis lecteurs ? A vous de deviner...

Sexy%20Sushi%2001

Comment est né Sexy Sushi ?
Mitch : Au départ, on n'a pas du tout les mêmes goûts. On a voulu faire le groupe pour ça, pour confronter nos différences artistiques. (tain, j'suis bourré qu'avec un verre, moi...)
Rebeka : Faut bien voir qu'au départ, on peut pas s' piffrer.

Des souvenirs de vos débuts ? Des premières parties ?
Mitch : On a fait les Kills à Rennes.
Rebeka : Ah ouais ! Je déteste les premières parties, je veux être la star. Je veux faire que des secondes parties.

Comment travaillez-vous ensemble ?
Mitch : Faut savoir que je fais un peu tout ; c'est même moi qui trouve le titre des chansons. Enfin, souvent...
Rebeka : Moi aussi, je fais un peu tout. Parce que, des fois, il me donne de la merde. Du coup, je suis obligé de tout refaire.

Vous avez d'autres projets l'un et l'autre ?
Rebeka : De quoi tu parles ? Je ne vois pas du tout...
Mitch : Moi, non plus...

Un certain groupe nommé Mansfield TYA pour Rebeka...
Rebeka : C'est ma sœur jumelle. Ne m'en parle pas, on est fâchées.

Tu me disais en off' qu'elle venait de faire une tournée triomphale en Chine !
Mitch : Nous, on n'a pas encore fait la Chine.
Rebeka : Mais ça risque de se faire. J'espère qu'on fera qu'une date et qu'on visitera le pays pendant 15 jours. Ma sœur, elle a pas mal turbiné en Chine.
Mitch : Ta sœur, je pense que c'est une grosse conne.
Rebeka : Il ne s'est jamais bien entendu avec elle.

Tu vois ses concerts ?
Rebeka : Je ne vais plus aux concerts. Qu'aux miens.

Sexy Sushi en Chine, ça surprend un peu. Vous n'allez pas vous sentir bridés ?
Rebeka : Ah ! Ah ! Que tu crois. En fait, avant de jouer là-bas, il faut envoyer toutes nos paroles. Ils se sont toujours pas remis du concert de Björk où elle a demandé la libération du Tibet.

Et vos paroles, ça ne va pas les choquer ? Toutes ces allusions aux filles entre elles...
Rebeka : Y a rien de politique. Et puis de toute façon, on va leur envoyer une version réécrite genre "Cui cui les petits oiseaux". A Pékin, on a fait un concert avec Mansfield où le public était majoritairement gay ; j'ai trouvé ça assez libre... Dis, on va faire une télé tout à l'heure. Qu'est-ce que tu jouerais à notre place ?

"Forêt Mystique", certainement...
Mitch : Ça tombe bien, c'est ma préférée.
Rebeka : J'ai écrit la suite pas plus tard qu'hier. Elle va s'appeler "Incantations et sacrifices".

Sexy%20Sushi%2002

Vous aimez les films d'horreur ?
Rebeka & Mitch (en chœur) : Quelle horreur, non ! Ca nous choque !
Rebeka : Tu sais, on a une confrérie, on est des sataniques, et on aime bien faire les choses en vrai. Les films d'horreur, c'est un peu trop frontal, trop de sang et de tripes. Dernièrement, on a fait voler des tables et aussi un Mille Bornes. C'est assez satanique comme jeu.

Quelle télé à propos ?
Rebeka : Une grosse, Drucker !

Vous feriez le JT de TF1 à 13 heures ?
Rebeka : On est loin d'être invités, mais ça nous ferait plaisir.

Votre tour du monde à pied par la Chine est passé par d'autres pays avant, notamment la Belgique, non ?
Rebeka : Ah ben, la Belgique, pour nous, c'est carrément un pays d'accueil. On a beaucoup d'affinités avec eux. Dans le genre exotique, on a aussi fait le Canada, la Russie...
Mitch : Et la Serbie, la Slovaquie. Démentiel celui-là ! Pas du tout la même réaction alors que les pays sont proches. En Slovaquie, on était des grosses stars alors qu'en Serbie, on n'était personne, de vraies Mimie Mathy incognito : il y avait plein de stands, les gens passaient devant et regardaient. Un festival familial, quoi !
Rebeka : Attends ! Il y avait Die Antwoort quand même ! Je les ai vus au petit-déjeuner, on était au même hôtel. Ils sont comme nous, très chansons-DVD. A côté de notre piaule, il y avait aussi Mika - moins notre truc.
(A Mitch) : Tu as vu leur dernier clip, "Evil Boy" ? Oh la vache ! Il y a des teubs partout, et des sous-titres du zoulou avec des trucs comme : "Ma bite, elle est réservée aux femmes".

Il y a aussi une étonnante bite-micro, ça vous dirait comme accessoire de scène ?
Rebeka (formelle) : Moi, je ne touche pas à ça !
Mitch : Tu te rends compte qu'ils chantent avec Aphex Twin sur scène ? Ils ont fait plusieurs dates en Angleterre !
Rebeka : Tiens, notre manageuse nous a envoyé ce matin le dernier Crystal Castles avec le featuring de Robert Smith. Très très bon !

Vous aimez Crystal Castles ?
Rebeka : J'adore !!
Mitch : Moi, je préfère le premier, le second est trop saturé. On a passé une fois "Doe Deer" sur une playlist et j'ai cru que le fichier était mal décompressé.
Rebeka : Je préfère le second. Il est plus sombre, et pas si pop que ça.

Vous les avez vus sur scène ? A Rock en Seine, c'était la cata...
Rebeka : Des fois, c'est bien que ce soit bien naze.
Mitch : Tu vas peut-être nous détester sur scène...

Au moins, je comprendrai les paroles...
Rebeka : Que tu crois...Par moments, je comprends même pas ce que je dis.
Mitch : Marrant, l'autre jour, j'ai repris un morceau pour les paroles d'un livret, et je ne les comprenais pas !... On sort "Marre Marre Marre" en CD à la fin de l'année.
Rebeka : Avec un beau livret. Il est jamais sorti qu'en virtuel. De toute façon, on sort pas d'album, que des best-of !
Mitch : Pour celui-là, j'étais chargé de réécrire les paroles, et je me suis gouré en essayant. Comme quoi...
Rebeka : Tous nos lyrics sur le net sont truqués.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals