Rökkurrò - Innra

14/11/2014, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Rökkurro - Innra

Ma rencontre avec Rökkurò a vraiment eu lieu quand j’ai pris le train. Oui, car si j’avais écouté le groupe avant, c’est peut-être à ce moment-là que la qualité de ce nouvel album “Innra” m’a le plus marqué. Pourtant, dès les premiers singles (“The Backbone”, puis “Blue Skies”) se dégageait une atmosphère assez unique de ces chansons, une découverte pour moi qui ne connaissais pas le second album des Islandais (“ Í Annan Heim”) qui fut un succès marquant, en Islande et ailleurs. Tant pis : l’univers de Rökkurrò a beau être luxuriant, il est rapidement accueillant, on se sent bien dans ces chansons qui sont aussi élégiaques que charnelles.

 

Si “Borders” ouvre le disque sur des bases aériennes, c’est l’atmosphère idéale pour rencontrer la voix de Hildur Kristín Stefánsdóttir, la jeune femme qui habite les chansons d’une voix tour à tour enfantine et puissante. Pour la première fois, le groupe se lance dans les textes en anglais, sans que le groupe s’y égare. La singularité du style du groupe se loge dans sa faculté à additionner subtilement les instruments, à hausser le rythme sans en faire trop (“Hunger”), à glisser d’une pop de chambre synthétique (“Killing Time”) à de grandes envolées toujours touchantes (“The Backbone”, “Blue Skies”, “Flugdrekar”), bref à ne pas se laisser enfermer. L’instrumentation riche témoigne de cette volonté de proposer toujours plus, avec l’ajout d’un synthétiseur à la place du violoncelle des deux précédents disques, et la présence d’un bassiste et d’un pianiste. Le son qui résulte de ces changements est d’autant plus généreux, profitant de la symbiose des six musiciens pour tisser un beau maelström d’émotions, qui affluent par vagues successives, parfois dans la retenue (“The In Between”, “White Mountain”), parfois revendiquées haut et fort (“Red Sun”). Rökkurrò brille toujours par son sens de l’à-propos, de la justesse sans donc se départir de son identité : la marque d’un groupe qui a tout d’un grand.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Borders
  2. Weightless
  3. Sigling
  4. Killing Time
  5. The Backbone
  6. White Mountain
  7. The In Between
  8. Flugdrekar
  9. Blue Skies
  10. Hunger
  11. Red Sun

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals