Radioinactive - Soundtrack to a Book

10/06/2006, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RADIOINACTIVE - Soundtrack To A Book
(Stranger Touch Records / Laitdbac Entertainment)

RADIOINACTIVE - Soundtrack To A BookVous n'avez pas apprécié "Pyramidi". Trop bizarre. Vous n'avez pas aimé "Fo Tractor". Trop cheap, trop lo-fi. "Free Kamal" ne convenait pas non plus. Trop léger, et avec plein de world music dedans, mon dieu, quelle horreur, ma mère m'a toujours dit de ne pas la fréquenter. Et si vous avez aimé "The Weather", c'est sans doute parce qu'il y avait Busdriver dedans, rappeur drôle et virtuose, certes, mais qui n'a jamais été foutu de réussir le moindre album. Quant à Log Cabin, c'est aujourd'hui un peu loin. Bref, avec Radioinactive, ça ne va jamais. Trop froid, trop chaud, trop sale, trop propre, trop ci, trop ça, et plein d'autres conneries.

Bande de couillons universels.

Et maintenant, avec ce "Soundtrack to a Book", saurez-vous réaliser enfin que Radio est le rappeur le plus irréprochable de la scène Shapeshifters West Coast je ne sais trop quoi contemporaine ?

Limité à 10 plages, à 7 titres effectifs et à 26 petites minutes, ce nouveau disque se présente comme un petit frère de Free Kamal. Même si ça ne sort plus chez Mush mais chez le tout nouveau Stranger Touch Records, même si ce n'est plus Antimc qui se charge des sons, mais Radioinactive lui-même, ce nouvel album contient la même proportion de petits tubes accrocheurs que son recommandable prédécesseur, à commencer par le craquant "Refrigerator", aussi convaincant en version originale qu'en remix rock, sous une pluie de scratches, sur un rythme sautillant et avec la guitare de "I Wanna Be Your Dog". Et puis il y a d'autres signes de continuité, comme ces sempiternels sons orientaux ("Personality Theft"), comme cette autre photo de lui enfant en pochette, et avec le même t-shirt que sur le disque d'avant, qui plus est.

Le disque entier est très pop, au sens noble et français du terme. Très mélodique quoi. Il est comme une longue séquelle de l'excellent "Stop Me Equals Death" de Free Kamal, la guitare en moins. C'est frais, c'est engageant, c'est entraînant, et ce n'est pas le fait de la seule musique. Si "Refrigerator" est aussi bon dans ses deux versions, c'est qu'il doit beaucoup au flow et aux exercices du rappeur. Radioinactive est un MC virtuose, certes. Il est capable de chantonner comme de rapper à toute berzingue. "Sometimes I rhyme slow, sometimes I rhyme quick", comme il le dit lui-même. Mais cette débauche de style n'est pas gratuite, elle est toujours à propos. Cette voix, d'ailleurs, il n'hésite pas à la travestir et à recourir aux machines pour lui donner encore plus d'effet, si besoin, comme sur le sautillant "Radiator" et son rap incompréhensible découpé en rondelles.

"Soundtrack to a Book" est un album court, inégal, plein de sons cheaps qui lui donnent un côté très artisanal. C'est un gadget. Ce sont des morceaux sympas et anodins. C'est une sortie accessoire. C'est aussi une seconde moitié moins satisfaisante que la première. C'est un "Trouble" final moins mélodique que le reste et pour tout dire assez gonflant. Et pourtant, c'est très bien, c'est chouette, c'est extra. C'est du rap délirant et plein d'entrain qui va très vite mais qui ne se contente pas d'impressionner les mickeys. C'est du Kamal Humphrey, c'est du Radioinactive, c'est de l'indispensable.

Sylvain Bertot

Preface
Refrigerator
Tarantulas
Personality Theft
Page Six
Radiator
Sometimes
Footnote
Refrigerator (Reprise)
Trouble

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals