Pacific! - Narcissus

05/11/2010, par Rémi Mistry | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PACIFIC! - Narcissus
(Vulture / Topplers) [site] - acheter ce disque

PACIFIC - NarcissusUn pas de côté. A la manière de Air, l'une des influences majeures de leur brillant premier effort "Reveries" paru il y a trois ans, les deux Suédois de Pacific! ont préféré contourner l'obstacle du "toujours difficile deuxième album". A l'époque, pour succéder à leur "Moon Safari" inaugural, Air avait choisi de s'atteler à la composition de la musique du premier film de Sofia Coppola, histoire probablement d'asseoir l'identité sonore du groupe et d'évacuer la pression suscitée par le succès mondial de son premier LP. Dans une démarche somme toute similaire, Pacific! publie ces jours-ci "Narcissus", la bande-son d'un ballet de danse contemporaine qui se jouera à Göteborg fin 2010 et qui retracera l'histoire du célèbre personnage mythologique grec tombé amoureux de son propre reflet dans l'eau.

On le devine, le cahier des charges pour coller aux chorégraphies du danseur Olof Person fut forcément restrictif et c'est peut-être bien cela que le duo est venu chercher en s'embarquant dans une entreprise de la sorte dans laquelle on ne l'attendait réellement pas. Un cadre, une limite, un thème imposé, en opposition à la liberté effrayante d'un second album, trop attendu, dont il aurait fallu tout inventer. Ainsi, avec "Narcissus", Pacific! s'éloigne doucement des ambiances solaires et évanescentes (suggérées de prime abord par le nom du groupe) qui irradiaient leur frenchtouchesque "Reveries". L'imagerie de "Narcissus" est moins radieuse, plus terne, plus froide. Exit l'electro-pop idéalisée et dansante de "Reveries". Place à de l'electro-rock baroque et eighties et à des climats, certes toujours un peu rêveurs, mais plus sombres, plus planants et angoissés qu'auparavant.

Mais Pacific! n'oublie pas pour autant ses amours d'antan : on retrouve ces boîtes à rythmes reconnaissables entre mille, ce romantisme un brin suranné gorgé de rétro-futurisme, ces spirales de claviers qui enveloppent l'auditeur pour mieux l'embarquer dans une valse étourdissante, ces discrètes mélodies et harmonies de garçons de plage qui démontrent, si besoin est, que les deux compères demeurent d'excellents songwriters pop. A la fois ensorcelé et pas dupe, on attendra donc le véritable second album du groupe avec une impatience encore plus grande.

Rémi Mistry

acheter ce disque



Arcadia
Narcissus
Unspoken
Ramble On
Halfheart
Venus Rising
From Lips Divine
King of the Night
The Gaze
Voyager

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals