V/A - Northern Sounds

09/06/2006, par Charles Goethals | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

V/A - Northern Sounds
(Music Transfer Protocol ) - acheter ce disque

V/A - Northern SoundsC'était à Loos-en-Gohelle. Un dimanche de Pâques. A l'affiche, Fante, Screaming Mimi, Sarazvati et Four Day Hombre. Tout d'abord, comme chaque entrée en matière, un public peu attentionné pour Fante, malgré une concentration toute feinte et surtout un splendide morceau porté par la voix de Charles Bukowski, que ne renierait pas Godspeed You! Black Emperor. C'était à Loos-en-Gohelle et tout devait encore arriver, soit les Screaming Mimi. Ou plutôt LA Screaming Mimi, Loretta Chantry : robe verte improbable lui seyant à merveille, elle enflamme la petite centaine de brindilles qui s'agitent dans la salle...
C'était à Loos-en-Gohelle et tout s'interrompit brusquement : le son, les lumières. De l'eau (bière ?) sur un câble suffit à nous faire patienter une petite heure. Un tour au bar (en dessous d'un poster d'Eric Sikora... On était tout près de Lens), puis écouter s'improviser un canon sur "frère Jacques" (bah oui, c'est Pâques), au ton burlesque et anglophone.
Anecdotique et un peu frustrant. C'était à Loos-en-Gohelle et Screaming Mimi revint pour trois morceaux électrisants, à mi-chemin entre An Pierlé et Emily Haines de Metric. Rien à dire.
A Loos-en-Gohelle, donc, salle Omer Caron, on attendait Sarazvati et l'on ne fut pas déçu. Début tubesque avec "Runnin' On (My Nerves)", puis "Oysterz". Résultat : les piliers de bar se transformèrent en demis d'ouverture (d'oreille) et les plus introvertis frétillèrent dans tous les sens.
Ainsi, entre deux terrils, le peuple ch'timi vécut une bien belle soirée, qui allait se poursuivre avec Four Day Hombre. C'était à Loos-en-Gohelle et, la mort dans l'âme, il nous fallut quitter cette soirée surréaliste et entraînante...

Ainsi, le projet de Music Transfer Protocol, outre cette réunion scénique franco-anglaise, paraît aussi original qu'intéressant, même sur disque : une collaboration entre la scène du Yorkshire (Sheffield, Leeds, York...) et celle du Nord-Pas-de-Calais (Lens, Dunkerque, Lille...). A la fois souterrains et à ciel ouvert (les médias britanniques parlent en effet du "Gang of New Yorkshire", dont les Arctic Monkeys firent (mauvaise) figure de proue...), Français et Anglais semblent ici s'influencer mutuellement. Entre le ferry-boat et le tunnel sous la Manche, le dépaysement est ainsi à l'honneur.
Outre Sarazvati (Lille), Screaming Mimi (Sheffield) et Fante (Lille), qui confirment tout le bien que l'on pouvait penser d'eux, de très bonnes choses sont à relever sur cette compilation. The Clerks (Lille-Manchester-Paris) rapproche un peu plus l'île britannique des côtes françaises avec son rock noisy. Puis les Lensois de Siamese offrent une jolie ballade ("Boring Song (part II)"), à 100 000 lieues du stade Bollaert.
Par la suite, un combat entre gars de Sheffield s'improvise, où Pulp (les Champion Kickboxer) laisse finalement la parole aux Smiths (Rotary Ten, avec "This Image"). Encore un détour en territoire ch'ti, avec Scathodick Surfers (!), qui prouvent que faire du surf à Dunkerque est possible (mais aventureux...). Par la suite, on retient trois plages dédiées aux Daddylonglegz (DLGZ), bien méritées si l'on prend en compte leurs 7 années de travail intensif en matière musicale, parvenant à mélanger des genres aussi différents qu'improbables (pour résumer, du Sonic Youth dub et jazzy...).
On regrettera également de n'avoir pu voir Four Day Hombre (Leeds) sur scène, tellement leur montée en puissance sur "The First Word is The Hardest", mâtinée de pop douce-amère, nous fait chavirer.
Puis la dernière partie du disque, moins alléchante, se conclut avec un titre anecdotique des Smokers Die Younger ("sdy"), un titre expérimental et indescriptible des dunkerquois Yolk (quelles vapeurs respire-t-on là-bas?), un morceau rock 60's assez banal d'Instant Party ( qui "répètent dans un ancien poulailler de la Z.U.P. de Lens parce que ça leur plaît" (!)).
Une surprise finale arrive avec Drat (Leeds), où il n'y a pas que le titre qui évoque Radiohead ("Bullet Proof"). Conclusion avec deux titres des Meatles, un groupe énigmatique provenant de Lens encore une fois, qu'il s'agira de suivre de très près.

Charles

SARAZVATI - Bizness Trip
SCREAMING MIMI - Son of a Dog
THE CLERKS - Echo In
FANTE - Great Babes (de la pasta)
SIAMESE - Boring Song (part II)
CHAMPION KICKBOXER - Io
ROTARY TEN - This Image
SCATHODICK SURFERS - Laisse Claypool Tranquille
DADDYLONGLEGZ - Misplaced
FOUR DAY HOMBRE - The First Word is the Hardest
SMOKERS DIE YOUNGER - SDY
YOLK - Friendly MCC
INSTANT PARTY - Looking For
DRAT - Bullet Proof
LES MEATLES - Interlude Chevelu
LES MEATLES - Frustrated Boy

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals