Nicholson - Les Rastas et les Punks

03/03/2009, par Vinnie Terranova | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

NICHOLSON - Les Rastas Et Les Punks
(Les Chroniques sonores) [site] - acheter ce disque

NICHOLSON - Les Rastas Et Les PunksLe paysage de la pop française de qualité n'est pas si riche que l'on puisse faire l'impasse sur Nicholson. Sorti en mars 2008, cet album n'a pas rencontré la reconnaissance qu'il aurait méritée. Ayant trouvé peu d'écho chez les critiques (mea culpa), il est passé relativement inaperçu. Peut être est-ce dû au fait que la musique d'ici s'engage dans ce qui ressemble bien à un mouvement d'uniformisation : hors la musique folk, point de salut.
Nicholson, duo marseillais, dont nous vantions déjà les mérites du premier album, se démarque donc de cette folkeuse lame de fond. Rien de rustique ici mais plutôt une sorte d'artisanat de luxe, comme si les deux compères étaient passés par l'école Boulle de la pop. Le groupe fait preuve d'une belle volonté de créer une musique alliant à la fois qualité des textes et soin de la composition et des arrangements ; l'ensemble étant renforcé par une production extrêmement léchée.
Musicalement, Nicholson est à la croisée de deux traditions : une française qui s'inscrit dans dans la lignée Dutronc/Gainsbourg/Cosma/de Roubaix (les textes acides/ les grooves sexy/les mélodies melancolo-ludiques) et une anglo-saxonne qui revendique l'héritage des Clash et des Jam (mon estime à celui qui trouve le sample de Paul Weller sur l'album), soit une scène post punk connaissant ses classiques 60's. Le tout saupoudré d'un soupçon d'Ennio Morricone du plus bel effet.
Sur ce deuxième album, Nicholson reste dans la veine du premier : textes ironiques sur tapis de pop atmosphérique. Le ton est cependant plus grave ("Un si bel accident", "Un Type en sale état"), voire désabusé. On trouve ici moins de titres fédérateurs que sur "Moderne" (ah ! l'homme à la tête d'ail") mais, ne boudons pas notre plaisir, le tout possède une belle cohérence qui en fait un album hautement recommandable.

Vinnie Terranova

A lire également, sur Nicholson :
la chronique de "Moderne" (2007)

Un si bel accident
Un supplément d'âme
Icônes
Les Rastas et les Punks
Nicholson 2007
Un type en sale état
Des doutes
Dieu pardonne, pas moi (version 2007)
La Femme sans tête
(Et en plus, il faudrait que je m'habille comme) Les Strokes ?!!

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews