The New Pornographers - Electric Version

13/08/2003, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE NEW PORNOGRAPHERS - Electric Version
(Matador/Beggars Banquet France)

THE NEW PORNOGRAPHERS - Electric VersionPetit rattrapage du deuxième album des New Pornographers de Vancouver, sorti il y a quelques mois dans une indifférence qu'on ne s'explique pas. La récente profusion de rock'n'roll à écouter très fort aurait-elle rendu tout le monde sourd au sens mélodique et au songwriting ? Toujours est-il que "Electric Version" est sans doute l'un des disques les plus accrocheurs et jouissifs parus depuis le début de l'année, n'accusant aucune baisse de régime tout au long de ses treize titres et enfilant les perles avec une déconcertante facilité, digne des regrettés dB's. L'album démarre fort avec "The Electric Version" et "From Blown Speakers", et passe encore un palier avec "The Laws Have Changed" : riffs percutants, prodigieux enchâssement de mélodies (mais où est le refrain ?) et apparition derrière le micro de la belle Neko Case - sorte d'invitée permanente du groupe -, décidément sur tous les bons coups en ce moment. Elle prend d'ailleurs le lead vocal sur l'autre sommet du disque, le tournoyant "All for Swinging You Around". Dan Bejar de Destroyer, crédité comme "membre secret" (!), a quant à lui écrit trois titres qu'il chante lui-même. Ses chansons échevelées, sous forte influence glam rock, apportent de légers décalages à un disque dont le seul petit défaut est peut-être le manque de variété dans la construction et le tempo des morceaux - deux ou trois ballades plus lentes auraient aéré l'ensemble. A cet égard, l'alternance des voix en lead ou en chœurs (le chanteur habituel du groupe Carl Newman, Case, Bejar) est une bonne idée. Hommage irrévérencieux à la meilleure pop mainstream - principalement américaine - des années 60 et 70, voire 80 (cf. les petits gimmicks de synthé déjà remis au goût du jour dans la décennie précédente par les Rentals), "Electric Version" séduit par son goût durable de bubble-gum un peu acide. A mâcher sans modération.

Vincent

The Electric Version
From Blown Speakers
The Laws Have Changed
The End of Medicine
Loose Translation
Chaump Change
All for Swinging You Around
The New Face of Zero and One
Testament to Youth in Verse
It's Only Divine Right
Ballad of a Comeback Kid
July Jones
Miss Teen Wordpower

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews