Microfilm - Track by Track

26/03/2010, par Judicaël Dacosta | Track by track |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MICROFILM

Microfilm est un groupe originaire de Poitiers formé en 2003. Ses quatre membres se réunissent une nouvelle fois autour de samples de dialogue de film pour ce troisième album, "The Bay of Future Passed". Quelques explications sur la conception du disque avec les deux guitaristes du groupe, Guillaume et Yohan.

Microfilm

Brute Force

Guillaume : Ce morceau est le premier de l'album, mais a été composé en dernier. Il est arrivé de manière très spontanée et est né de notre volonté de faire une rupture avec les morceaux du précédent album ("Stereodrama") qui, avec du recul, se sont révélés parfois trop alambiqués à jouer sur scène... Pour cet enregistrement, nous avons privilégié la fraîcheur et la spontanéité.
Le sample est extrait d'un film du même titre avec Burt Lancaster qui traite de la domination que certains hommes peuvent infliger à d'autres. Le texte de celui-ci peut faire écho également au cinquième morceau "Devant nous rien".

Blood Sample

G : Ce titre est un clin d'oeil au premier film des frères Coen "Blood Simple" alors que le dialogue samplé est extrait d'un film de Brian de Palma intitulé "Sisters". En général, c'est la musique que nous composons en premier même si nous avons toujours en tête que des samples viendront se marier avec celle-ci. Pendant cette période de composition, nous avons regardé pas mal de films et c'est en fouillant le catalogue de "Wild Side Video" que nous avons dégotté cette perle. Encore une fois nous avons privilégié la VF du film. Nous avons passé énormément de temps au mixage sur ce morceau. David Rocher qui était aux manettes n'en démordait pas : "c'est le tube, les gars !"

Yohan : Nous avons longtemps appelé ce morceau "Horror Movie", la succession d'accords mineurs jouée par intervalle de demi-tons laisse cette impression de crainte mêlée de mystère.

Microfilm

State & Island

G : C'est un des morceaux que nous avions composés depuis longtemps. Il fait vraiment la transition entre "Stereodrama" et "The Bay of Future Passed". Nous avons passé énormément de temps sur la musique. En studio nous n'avions même pas encore l'idée du sample que nous allions utiliser. Mais c'est à l'arrivée des voix extraites du film "Naked City" que le morceau a pris toute sa force. "Si des hommes travaillent la nuit pour gagner de l'argent, d'autres jouent de l'argent pour passer la nuit".

The Bay of Future Passed

G : Ce morceau est vraiment à part dans l'album. Comme "Brute Force" il a été composé pour la scène. Il nous fait penser à "Fancy Nancy" du premier album. Nous avions envie de retrouver cette énergie qui débute par une introduction pop et qui progresse vers quelque chose de plus noise et violent.

Y : Ce titre semble être une sorte de fil conducteur des trois disques, quelque chose de très pop avec une structure qui supporterait presque un chant et un format long que l'on retrouve dans les compositions d'autres groupes instrumentaux.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals