Mark Gardener - These Beautiful Ghosts

06/10/2006, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MARK GARDENER - These Beautiful Ghosts
(Diamondtraxx / Discograph) [site] - acheter ce disque

MARK GARDENER - These Beautiful GhostsSi l'on excepte le sympathique mais très confidentiel "Live At The Knitting Factory, NYC", "These Beautiful Ghosts" est le premier album solo de Mark Gardener, ancien chanteur et guitariste de Ride. Dix ans ont passé depuis la séparation du groupe, et rares ont été les nouvelles du grand adolescent rêveur qui mêlait sa voix à celle d'Andy Bell, l'autre leader du groupe (qui fait désormais de la basse chez Oasis). Le live acoustique nous avait cependant donné quelques indications sur l'album à venir : les nouvelles chansons mêlées aux reprises de Ride montraient de belles qualités mélodiques. Et l'album confirme plutôt ces espérances : l'esprit est à la pop légère, aux guitares acoustiques ou aux distorsions délicates sur lesquelles plane la voix douce et aérienne du chanteur ; son sens de l'écriture fait mouche sur pas mal de chansons ("Magdalen Sky", "The Beautiful Ghosts", "The Story of the Eye", ...) et fait oublier quelques morceaux ou quelques passages plus faibles ("Getting Out of Your Own Way", "Summer Turns to Fall"). Gardener déshabille donc ses chansons des guitares bruitistes qui faisaient la réputation de son groupe et, ce faisant, occulte le voile pudique qui nous séparait de ses influences : on croise désormais directement Crosby, Stills, Nash et Young sur "Rhapsody" ou "Where Are You Now ?", les Smiths et les Charlatans sur l'étonnant instrumental "Flaws of Perception" ou encore les Beach Boys sur "Water and Wine"... Gardener s'amuse également avec Goldrush, le groupe qui l'accompagne, à épicer ses chansons de quelques notes inédites - reggae discret sur "The Story of The Eye", pianos, slide guitar sur "Snow in Mexico" ou bandonéon. Ces légères variations consolident un album dont la qualité s'étoffe à mesure que les chansons défilent et finit en point d'orgue sur le très bon "Gravity Flow" ; ce dernier titre avance et s'étend comme un serpent, par oscillations langoureuses et successives, et finit par vous hypnotiser. Les bonus de l'album le montreront également : Mark Gardener, même s'il cultive une certaine nostalgie, a encore de belles flèches à décocher.

Christophe Dufeu

Snow in Mexico
Getting Out of Your Own Way
To Get Me Through
Magdalen Sky
Rhapsody
Summer Turns to Fall
Flaws of Perception
Beautiful Ghosts
The Story of the Eye
Where Are You Now ?
Water and Wine
Gravity Flow


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews