Malcolm Middleton - A Brighter Beat

26/02/2007, par Luc Taramini | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MALCOLM MIDDLETON - A Brighter Beat
(Full Time Hobby / Pias) [site] - acheter ce disque

MALCOLM MIDDLETON - A Brighter BeatMalcolm Middleton, moitié de la paire écossaise tire-larmes qui officia pendant dix ans, vole déjà de ses propres ailes depuis quelques années. Paru en 2006, "Into the Woods", son deuxième album solo, confirmait l'aisance de Middleton à manier la plume et à tenir le micro. Et il récidive avec "A Brighter Beat" d'une efficacité déconcertante pour ce stakhanoviste notoire. Si ce disque démarre au quart de tour avec des titres musclés à l'image de "We're All Going to Die" (super programme !), "Fight Like the Night" et "A Brighter Beat", il calme assez vite le jeu et trouve sa vitesse de croisière dans des ballades à l'air vicié où la déprime rôde de manière insidieuse ("Stay Close, Sit Tight", "Four Cigarettes"). La réussite de ce disque réside dans une production impeccable qui alterne avec brio le son lourd du début (parfois très lourd à l'image de "Death Love Depression Love Death") et les arrangements de cordes de la fin ("Up Late at Night Again" et la mini apothéose symphonique qu'est "Superhero Songwriters") toujours au service de mélodies éclatantes. Rien à redire à la présence de cette voix féminine sur plusieurs titres qui donne la réplique au chanteur, lui reprochant dans une sorte de catharsis qu'il aurait pu être son héros s'il s'était donné la peine d'y croire. Qu'ajouter quand ce grand déballage sert de matériau noble à d'aussi bonnes chansons ? Il n'y a bien que Malcolm lui-même pour confier ses doutes quant à ses qualités de songwriter car ce disque est une incontestable réussite dans la veine de ce qu'Arab Strap a produit de plus lumineux. Chez lui, la mélancolie fanfaronne avec une morgue altière. C'est beau à pleurer comme un match de foot perdu d'avance par une équipe bravache qui aurait décidé de jeter toutes ses forces dans la bataille. Les fans de la première heure n'aimeront pas davantage ce disque que la dernière production du groupe. Les autres trouveront que cette petite mort a engendré une grande résurrection. Reste à savoir si Middleton est capable de tenir ce rythme encore longtemps.

Luc

We're All Going to Die
Fight Like the Night
A Brighter Beat
Death Love Depression Love Death
Fuck it, I Love You
Stay Close, Sit Tight
Four Cigarettes
Somebody Loves You
Up Late at Night Again
Superhero Songwriters

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews