Madrid - Madrid

04/08/2000, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MADRID - Madrid
(Ici d'Ailleurs)

MADRID -ÝMadridDès que le disque démarre sur son ambiance d'extérieur jour dans les marchés de Camdem Town, on est en terrain connu. Les ambiances douces / amères, les sonorités qui coulent de source et ce long, lent tempo nonchalant signifiant l'abandon. L'abandon est double ici. Tout d'abord l'abandon du groupe : Madrid n'est plus. Il faudra donc se contenter de ces deux albums magistraux, puisque les musiciens ont décidé de vaquer à leurs propres occupations créatrices. Abandon de l'électronique si particulière de "Nightclubber" ensuite, puisqu'ici la musique se fait plus organique, laissant la part belle aux instruments. Si "Nightclubber" était marqué par son côté aérien, c'est l'élément liquide qui est omniprésent ici. Il prend une part prépondérante, soit directement dans le son des compositions ("Une pluie sèche" magnifique), soit dans l'ambiance générale du disque. La musique est fluide et navigue, je devrais dire s'écoule, au gré des paysages qu'elle traverse, nous faisant visiter des contrées fascinantes. Les paysages mélancoliques nappés des brumes matinales d'une journée d'été défilent ; parfois urbaine, souvent campagnarde, la musique de Madrid musarde, s'égare, débouche là où elle ne savait pas qu'elle allait. "Les rêveries de l'auditeur solitaire" devrait être le sous-titre idéal de cet album. Un des chefs-d'oeuvre de l'année, qui se placera bien haut dans les classement de fin d'année.
Gildas

Camdem
Sri Sri
Une pluie sèche
Teo
Magree
Odelho
Tsumida
Sept cents millions de grelots
Ona
Tous à la plage
Namo
Fagotto
Dooh

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews