Louisville - A Silent Effort In The Night

17/09/2009, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

LOUISVILLE - A Silent Effort In The Night
(Debruit&Desilence) [site]

LOUISVILLE - A Silent Effort In The NightLouisville, Kentucky (500 000 habitants) est la ville natale de Mohamed Ali et de Ted Browning. Mais c'est surtout une ville abritant une scène musicale foisonnante dont viennent des groupes tels que Slint, Tortoise ou Bonnie "Prince" Billy pour n'en citer que quelques-uns. "A Silent Effort In The Night" est un disque hommage à cette scène qui a fortement marqué les années 90 et toute une fraction de génération. Félicia Atkinson et Olivier Cavaillé se sont retrouvés pleinement dans cette fraction, fortement influencée par Diabologum lorsqu'il s'agit de s'exprimer en français sur nos sentiments, et cela se ressent tout au long de cet album. Ce n'est pas seulement le style parlé qui rappelle Diabologum, mais bien cette approche toujours empreinte de recul sur un fond de désenchantement. Beaucoup se reconnaîtront forcément dans les textes de Félicia sur "LouisEville" ("Beaucoup de groupes que j'écoute viennent de Louisville et du début des années 90, je viens du tout début des années 80") et dans cette litanie de noms propres évocateurs (avec ce moment d'arrêt lorsque Félicia évoque Drag City sur "LouisEville").
Mais ce qui nous fait nous intéresser à un disque c'est plus sa qualité que son sujet, et "A Silent Effort In The Night" n'en manque pas. Cavaillé et Atkinson ne s'engluent pas dans un hommage générationnel empesé. Accompagné, entre autres, par Sylvain Chauveau et Jean-Michel Pirès, le duo traverse Louisville, enjambant les écluses comme les différentes frontières musicales (post-rock avant-gardiste, folk...) qu'a pu nous offrir sa scène locale. "A Silent Effort In The Night" nous retient dans son atmosphère à la fois lourde et flottante par laquelle Félicia inscrit dans notre esprit, avec un air légèrement détaché, des maximes signifiantes et dépouillées tels que "Des chants, de l'eau, Chicago".
Ce projet est plus qu'un hommage. Par ses qualités, Louisville rentre lui aussi dans la mythique scène du Kentucky. "A Silent Effort In The Night" est un petit chef-d'oeuvre qui rappelle à notre mémoire d'autres chefs-d'oeuvre plus anciens...

Vincent Le Doeuff

LouisEville
A Silent Effort
Matin
The Only Thing to Come Now Is the Sea
Soir
Forest (for Maria Kotalska)
Johnny and June

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog