Los Chicros - Too Cool for School

03/02/2005, par Refau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

LOS CHICROS - Too Cool For School
(Pole Nord / Twin Fizz / Chronowax)

LOS CHICROS - Too Cool For SchoolRévélé par CQFD 2004, Los Chicros est le fait de deux franciliens passionnés de pop sixties, Philippe Monthaye et Mathieu Warsky. Au firmament de leur univers musical brillent les étoiles des Zombies, Kinks et autres Velvet Underground ; une ascendance musicale somme toute honorable qui habite littéralement les chansons de ces Chicros appliqués à rendre hommage à la musique qu'ils aiment. Et le résultat est loin d'être désagréable. Le propos pop est ici magnifiquement maîtrisé. Le disque démarre très fort avec le désormais célèbre "Back In The Wild", petite pépite d'harmonies vocales qui rappelle furieusement les épanchements doux-amers d'un certain Monsieur Blunstone. La suite de l'album est tatouée de la même évidence de l'écriture et des arrangements. "Shut Up" est un brûlot entêtant lorgnant intelligemment du côté de l'orfèvrerie rétro-électronique de Grandaddy. "Naked Girls" est porté par un émouvant arrangement de cordes qui indique qu'en plus d'avoir du talent et des idées, les bougres ont su se donner les moyens de leurs ambitions.
La première partie de l'album s'achève sur le romantique et finement ciselé "Valentine's Day", chanson ayant reçu les honneurs d'une publication au format Chansonpoche orchestrée par l'excellent label French Touche (Est-il encore nécessaire de présenter ce fleuron du bon goût musical français ?).
La suite de l'opus consiste en une série de relectures de certains des morceaux sus commentés. Et, c'est là, peut-être, que le bât blesse. Alors qu'on aurait souhaité continuer à pénétrer le monde lumineux de Monthaye et Warsky, on nous oblige à nous contenter de pièces réchauffées. L'exercice du remix est-il réellement légitime dans ce type d'entreprise dont la réussite repose sur le talent d'écriture des auteurs qui fait que, même nues, dépouillées de tout arrangement, les chansons continueraient de dégager la même vérité mélodique ? En outre, qui pourrait accepter, après avoir été appâté par une cuisine gastronomique de première facture, de se voir servir une mixture surgelée à peine passée au micro-ondes ?
Mais ne soyons pas bégueules et essayons de goûter objectivement à ce qu'on préfèrera assimiler à une "face b". Turzi propose une digestion minimaliste et ambiante de "Naked Girls" qui ne déshonore pas l'originale quand bien même elle la transforme radicalement. "Nevermore" est, elle, bichonnée par un Ben's Symphonic Orchestra dont on ne peut que reconnaître la patte et le talent d'arrangeur. En revanche, la reprise de "Valentine's Day" par Syd Matters n'apporte pas grand chose et le remix de "Shut Up" par Le Tone laisse dubitatif.
Bref, rien ne nous empêchera d'attendre, avec excitation, la vraie deuxième partie de ce très beau mais tronqué "Too Cool For School". Les Chicros sont trop talentueux pour se contenter d'un temps de tribune si court. A très bientôt.

Refau

Back In The Wild
Nevermore
Shut Up
Los Guedros
Naked Girls
Never Be A Hit (If You Don't Remember It)
Valentine's Day
Nevermore (remixed by Ben's Symphonic Orchestra)
Shut Up (remixed by Le Tone)
Valentine's Day (covered by Syd Matters)
Naked Girls vs Teen Sluts (undressed by Turzi)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals