Loose Fur - Born Again in The USA

18/05/2006, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

LOOSE FUR - Born Again In The USA
(Drag City / Discograph) [site] - acheter ce disque

LOOSE FUR - Born Again In The USAAu jeu des correspondances, ce nouvel album du trio Tweedy-Kotche-O'Rourke est à "A Ghost is Born" ce que le premier était à "Yankee Hotel Foxtrot" - une parenthèse récréative à trois au milieu d'un enregistrement plus collectif et plus mobilisateur. Et il n'est donc guère étonnant que les disques de Loose Fur sonnent comme des versions hyperboliques et jusqu'au-boutistes de ceux de Wilco. Reflet d'un album volontairement plus accessible que "YHF", "Born Again..." apparaît donc nettement plus pop et carré (on n'ose dire catchy) que son prédécesseur. Et c'est mieux ? Ben non. Sur "Loose Fur", Tweedy et O'Rourke composaient de la même manière que Jackson Pollock peignait ses tableaux : ils se tenaient debout sur la toile et renversaient des pots de peinture avant de se rouler dedans à coups de stridulations zigzagantes de guitares et de batterie spasmodique - le tout pendant huit minutes minimum et c'était fabuleux. Là le trio a installé son chevalet, s'est coincé un pinceau derrière l'oreille et donne dans le pointillisme martelé avec un message. En effet, pour ceux que le titre interpelle, sachez que les lyrics (Tweedy surtout) bachent à foison la religion en général et le christianisme en particulier, avec le zèle d'un bigot fraîchement converti qui regretterait ses années de luxure et d'égarement. Sauf qu'à l'exception du formidablement introduit (par un sifflotement très soul) "The Ruling Class" et de l'instrumental chargé de menaces "An Eucumenical Matter", la musique rappelle les moments les plus insignifiants de l'album du même nom de Jim O'Rourke, ce qui suffit à situer ce disque relativement haut dans notre estime, mais largement en deçà de ce qu'on était en droit d'espérer - et le seul morceau qui prend le temps de se déployer ("Wreckroom") n'est qu'à moitié réussi. Born Again peut-être mais il manque un cri primal.

Jean-Christophe Mauger

Hey Chicken
The Ruling Class
Answers to Your Questions
Apostolic
Stupid as the Sun
Pretty Sparks
An Ecumenical Matter
Thou Shalt Wilt
Wreckroom
Wanted


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals