Un Automne à Lob-Nor - Interview

31/01/2001, par Gildas | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

UN AUTOMNE A LOB NOR
 

Un automne à Lob Nor , c'est ce groupe Lyonnais qui est venu en catimini déposer un disque troublant sur nos platine. Leur musique, brumeuse comme l'illustration de la pochette, fait écho a une certaine scène chicagoaine, le sens de l'espace en plus. On aura attendu longtemps pour cet entretien mais il fallait au moins ça pour finalement soulever un peu du voile qui entoure ce groupe énigmatique et fortement conseillé.
 
Impossible de passer à côté de cette première question : où est-ce que vous êtes allez piocher ce nom ?
L'un a dit "automne", l'autre "Lob Nor", on a dit "Un automne à Lob Nor"…

On sent sur l'album une certaine ambivalence, un conflit entre deux tendances distinctes, l'une calme et contemplative l'autre abrasive et énervée. Vous avez une idée d'où ca vient ? Est-ce que c'est quelque chose que vous recherchez ou est-ce que cela apparaît spontanément ?
Cette volonté d'opposer des ambiances calmes, atmosphériques à des moments de tension ou de violence était très présente lors de nos premiers enregistrements (qui ne figurent pas sur l'album). Le morceau de la compile "esprit III aspic project # 2" reflète très bien ceci. De plus, nous avons beaucoup été influencés par des groupes américains tels que Fugazi, Slint ou Codeine, dont la tension et l'explosion sont les bases de la musique. Pour l'album, nous avons décidé de nous assagir, de privilégier les ambiances. Cependant, le côté "tendu" réapparaît quelquefois mais de manière moins évidente.

La vague du post-rock est maintenant étudiée, disséquée par de nombreux journalistes. Les groupes se suivent et (malheureusement) se ressemblent souvent. L'effet de mode commence à prendre. Pensez vous qu'un Automne à Lobnor cadre dans ce mouvement ou vous sentez vous à part ?
On fait la musique qu'on aime, voilà tout… et elle n'est pas fixe, vous le verrez sur nos prochaines sorties. Après, que ce soit du postrock du post guinguette ou autre chose, que ce soit à la mode ou pas ne nous intéresse que très peu… et puis si l'on jette tous les styles de musiques une fois qu'on a "l'impression " d'en avoir fait le tour, on reste dans une approche très superficielle et donc totalement inintéressante ! ! !…

Quelle serait votre généalogie musicale ?
Ce serait trop compliqué et trop long !!!

Il y a un vent de groupes très varies et très doues venant de la région Lyon / Grenoble y a t'il une scène Rhône Alpes ? Vous sentez vous faire partie d'un certain mouvement comme celui qui a secoué Rennes ou Bordeaux ?

Nous ne connaissons pas La scène de Rennes ou de Bordeaux…. Ni celle de Lyon, d'ailleurs… car il n'y en a pas réellement une. Pour nous, ce sont des amis qui font également de la musique, et ils ne sont pas si nombreux que ça, pas de quoi proclamer " une scène " en tous cas… C'est peut être plus le cas à Grenoble, mais il faudrait leur demander à eux directement, car nous nous sentons encore moins impliqués dans une éventuelle " scène Grenobloise… "
 

L'album cadre tellement bien pour une écoute confortable et solitaire que je me suis demandé comment pouvais se passer vos concerts. Est-ce que vous concevez votre musique avant tout pour l'enregistrement ou pour la scène ?`
Ni l'un ni l'autre prioritairement, à vrai dire. Il n'y a pas un si grand fossé que ça entre les disques et les concerts, musicalement parlant, en tous cas, puisqu'au delà des morceaux eux-mêmes, il y a l'ambiance dans laquelle ils sont joués qui importe tout autant (l'album a un son très " live " …). Nous comptons beaucoup sur cette "ambiance" en concert, pendant lesquels, d'ailleurs, nous diffusons quelques images diapositives et Super 8 afin de la consolider et puis également pour détacher un peu plus encore le concert d'une simple écoute du disque.

UN AUTOMNE A LOB NOR
 

Il n'y a pas de titres pour vos compositions seulement la mention "7 plages" est-ce à dire que vos morceaux vous sont indifférents et interchangeables ?
Non, c'est simplement que l'on ne se sent pas à mettre des mots en face de ces musiques…

Qu'est-ce que nous réserve le futur pour Un automne a Lobnor ?
Des concerts… Autant que possible. Nous avons un nouvel album déjà enregistré, en phase de finalisation, que nous avons rodé et que nous prenons plaisir à jouer maintenant… Nous allons voir ce que nous allons faire de tout ça, voir si quelqu'un veut bien nous sortir ce nouveau projet.
 
Et pour finir qu'est-ce qui tourne en ce moment sur vos platines ?
Vincent : Shellac, Mouse on Mars, Isan, The For Carnation, Timonium, Rioji Ikeda, Chicago Underground, j'en passe et des meilleurs…
Seb : "Pet sounds" des Beach Boys, Aix Em Klemm, Kraftwerk, Tarwater, le dernier maxi de Boards of Canada, D.O.A de throbbing gristle...
JN : Chicago Underground, Sclavis, Collectif Mu, Ornette Coleman, Coltrane, Mils…
Alex : Sclavis, Chicago Underground, Papa M, Keith Jarret…

propos recueillis par Gildas

Pour infos complémentaires voir le site du Groupe : http://lobnor.free.fr

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews