Lloyd Cole - Antidepressant

20/10/2006, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

LLOYD COLE - Antidepressant
(Sanctuary / PIAS) [site] - acheter ce disque

LLOYD COLE - AntidepressantC'est peut-être une histoire de génération mais je dois avouer ne pas être un fan inconditionnel de Lloyd Cole ; ses succès des années 80 me semblent, somme toute, d'une facture assez classique et si le personnage n'avait pas une dimension de sex-symbol - et un solide sens de l'humour "british" - on peut se demander s'il aurait connu un tel succès. Attention cependant, ne vous méprenez pas : ce n'est pas que je n'aime pas le grand Lloyd ; il sait tout de même trousser des morceaux pop incomparables et atteint parfois des moments de grâce plutôt sympathiques (la première face de "Don't Get Weird on Me, Babe" en est un bel exemple). Classique et sympathique, voilà deux mots qui le définissent assez bien et qui s'appliquent tout autant à "Antidepressant" ; on ne trouvera en effet pas de révolution dans ce disque, juste un Lloyd Cole assez serein et assez classe. Sous antidépresseurs ? Pas vraiment non plus, juste un peu désabusé, débutant son album avec un regard sur les jeunes idéalistes de tous âges (cf ce qu'il dit de "The Young Idealists" dans l'interview qu'il a accordée à POPnews). Guitares, pianos et cordes installent une atmosphère romantique plutôt plaisante, servie par une production léchée. Cole chante sa ville d'adoption sur le joli "New York City Sunshine". Le titre "Antidepressant", un peu lourdaud, laisse l'auditeur sur sa faim mais, Lloyd Cole, décidé à voyager léger rattrape cela avec l'élégance de "How Wrong Can You Be?", un des meilleurs titres de l'album. "Rolodex Incident" bénéficie du même état de grâce pour clore l'album : les guitares sont superbes, la voix du crooner décalé se pose avec précaution sur une bien belle mélodie. Au final, Lloyd Cole nous offre un album assez chic, plutôt réussi, et - qualité rare - relativement reposant ce qui, dans le monde du rock, peut parfois être appréciable... Mais peut-être devrions-nous attendre de lui un peu plus de folie ?

Christophe Dufeu

The Young Idealists
Woman in a Bar
New York City Sunshine
Antidepressant
I Didn't See it Coming
How Wrong Can You Be?
Everysong
I Am not Willing
Slip Away
Travelling Light
Rolodex Incident


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals