La petite fille de Spiritualized voit des motards partout...

03/07/2012, par Christophe Despaux | Clips |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

A peine se remettait-on de la putasserie terminale du clip de "Hey Jane" que voici la nouvelle video de Spiritualized, "Little Girl" : encore une fiction trash avec pauvrette malmenée par la vie aka "La petite motarde aux allumettes". D'abord, on fait la moue comme devant un remake grisouilleux-briton loachisé de "Belle Epine", cette horreur péteuse de Rebecca Zlotowski. Et pourtant... L'exposition est bien pauvre, comme les détails (flaconnet d'alcool bu goulument dans un bain, "pureté vs souillure", un pipi dans la nature cadré en rebraguettage : "quelle est loin la maison de Moman et Popa ?"), mais la suite prend de l'ampleur. La partie "Bad Girls" de M.I.A. est correcte malgré l'épuisant rabâchage des ralentis. Et le dernier temps, "Bouton d'Or et les Bikers concupiscients", atteint une vraie force grâce au montage haché anticipant l'évanouissement de l'héroïne droguée à son insu. Sa chute et son relèvement donne lieu à un raccord vraiment magnifique qui casse en deux l'ellipse (un lontain souvenir du retour à la réalité inégalé et sans trucage de "La Femme au Portrait", ce moment inoubliable signé du très grand Fritz Lang). On s'étonne même de trouver de véritables portraits, certains acteurs faisant exister leurs personnages en deux plans (les femmes décaties ou pas, le flirt putatif, l'homme au sabre). Si le réalisateur est donc à suivre - Vincent Haycock - on n'oubliera pas Chesca Miles, cascadeuse de son métier, qui en un geste - son rire gêné la main devant la bouche quand le quadra décoloré éventre la peluche - scelle notre goût léger pour ce clip.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals