Julia Holter sous les yeux de la déesse

30/08/2012, par Christophe Despaux | Clips |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Angeleno post-Laurie Anderson, Julia Holter trafique sa voix sur "Goddess Eyes I", et ce sont nos sens qui en sont troublés. Elle entre dans le champ, le grain énorme le devient plus encore à mesure que la caméra se rapproche. Furieusement non-narrative, la vidéo parvient à passionner et même émouvoir avec rien ou presque : un paysage à saveur antique, des arches numériques, une femme floue (Holter) sur un balcon puis dans une nuit américaine inspirée par de Chirico. Epoques et tenues se suivent en plans bien distincts, avant que la déesse enfin apparue - toge et halo - ne toise une statue brisée, qu'on croirait empruntée au "Fineshrine" de Purity Ring. Le réalisateur se nomme Jose Wolff et il a bien du talent.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals