Hedaya - This Is Where I Keep It

20/01/2005, par Luc Taramini | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

HEDAYA - This Is Where I Keep It
(Clever Bedsit / Import)

HEDAYA - This Is Where I Keep ItDe Simon Kean nous ne savons pas grand-chose, si ce n'est qu'il est Australien, qu'il vit à Londres et que ce multi-intrumentiste bricole dans le secret de son appartement studio d'étranges pop songs mutantes. A l'écoute de son deuxième album, on se dit que le climat poisseux de la capitale britannique convient parfaitement à ses compositions mélancoliques parsemées de guitares aigrelettes, de synthés à bout de souffle et de boucles inquiétantes. Hedaya, puisque c'est le nom derrière lequel se cache notre homme, joue une musique d'atmosphère, de nuit blanche, lente dérive urbaine à travers les quartiers victoriens pour se perdre ou se chercher soi-même. Sa voix, à la fois profonde et lointaine, verse dans la confidence résignée des lendemains qui déchantent, des histoires d'amour foireuses et des coups de cafard. Pourtant loin d'errer comme une âme en peine à la recherche d'une quelconque inspiration, Hedaya a écrit et réalisé un disque au spleen magnifique, minimaliste dans sa conception mais jamais indigent avec des arrangements efficaces qui l'air de rien s'autorisent des moments de grâce fragiles. Des titres comme "My Beautiful Blue", ou "Token Fuck Off Song" vous pénètre l'âme insidieusement et derrière la mélancolie de façade, s'esquisse une forme de plénitude qui, au bout des 45 minutes d'écoute, laisse apparaître quelques éclaircies dans un ciel tourmenté. 5 semaines auront suffi à Hedaya pour concevoir "This Is Where I keep It" qui s'écoute comme les confidences intimes d'un journal de bord. Ce disque démontre qu'au royaume des songwriters torturés, bien peu possèdent ce talent rare de faire surgir la poésie au beau milieu d'un quotidien malade et solitaire. Simon Kean est de ceux-là. Admirable.

Luc Taramini

A Split Mind
My Beautiful Blue
Token Fuck Off Song
The Last Optimist
No Five (Part I - His Story)
Bind
Leaving All Analogies
No Five (Part II - Her Story)
Do Mine ?
Stendhal


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals