Forest Fire - Survival / Track by Track

16/10/2009, par Julian Flacelière | Track by track |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

FOREST FIRE - Survival
(Talitres / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

Remarqué l'année dernière sur le web par quelques défricheurs, mis à la une par la Blogothèque, le premier album de Forest Fire était jusqu'à il y a quelques mois téléchargeable gratuitement sur la page de Catfirst, petit label américain. Depuis, la formation a signé un deal européen avec les bonnes gens de Talitres, permettant au disque de sortir sur le vieux continent avant une probable publication sur le sol américain. L'album fut enregistré sur une période de huit mois, entre New York et Portland, selon les disponibilités de chacun. "Tous les membres du groupe ne vivent pas sur la même côte [des Etats-Unis, évidemment], donc lorsque des amis descendaient en ville, les choses se passaient vraiment rapidement. Personne n'était dans l'urgence, mais assez de matériel a finalement été réuni pour justifier d'en tirer quelque chose" explique le chanteur-guitariste Mark Thresher. Ce "quelque chose" est un LP à la production artisanale, entre lo-fi à la Neutral Milk Hotel ("Slow Motion", "Steer Me"), tubes indépendants en puissance au groove étonnant ("Fortune Teller", "I Make Windows") et ballades aux guitares saturées. Le tout avec un sens rythmique et un goût instrumental dignes de vétérans du circuit. Un grand disque, en somme. Mark Thresher, leader naturel, revient pour POPnews sur son enregistrement.

I Make Windows
Ce titre a été enregistré très tard une nuit, dans une grande pièce. Nathan jouait du violon de manière vraiment douce, très près du microphone. C'est subtil mais ça rend le son de l'enregistrement vraiment étrange.

Fortune Teller
Cette chanson est fondée sur une nouvelle de Natalie Stormann.

Sunshine City
Chanté par Sharon Van Etten. Nous avons enregistré celle-là au milieu de la journée, le soleil était de sortie, les cloches de l'église carillonnaient à l'extérieur. J'ai joué sur une guitare acoustique pendant que Sharon chantait, concentrée.

Through My Gloves
Sur ce titre, les Shaky Hands nous ont servi de backing band. Tout a été enregistré en live, sans overdub, dans une énorme pièce. Je jouais la chanson, et tout le monde s'est pour ainsi dire rué sur son instrument pour faire sa partie. Nous avons répété cette chanson deux fois et la version sur l'album est la première prise, sans aucune retouche.

Promise
Pareil que pour "Through My Gloves", les Shaky Hands nous ont servi de groupe maison. Personne ne savait réellement comment cette chanson était censée sonner, nous avons juste appuyé sur le bouton "Record" et commencé à jouer nos parties respectives et à chanter. Une, peut-être deux prises.

Echoes Coming
Enregistré à Portland, dans l'Oregon, le dernier jour d'un merveilleux voyage que nous avons fait l'été dernier [2008]. Natalie à la batterie, Nathan abattant un travail parfait à la guitare. Nick des Shaky Hands est présent sur le refrain.

Steer Me
"Steer Me" était un déchet que je ne voulais pas voir sur l'album. Mais Adam a fait une descente et en a fait quelque chose que j'aime vraiment écouter maintenant, en fait. Plus que sur toute autre chanson de "Survival", vous pouvez entendre un style de production fantasy à la Black Dragon.

Survival
Bouclée en cinq prises environ, celle-là. Nous nous sommes tous jetés sur nos instruments et avons chanté dans la salle de séjour, jusqu'à ce ce que nous sentions avoir quelque chose qui méritait qu'on y ajoute un peu d'overdub. Cette chanson fut vraiment controversée, et Ryan (fondateur de Catbird Records) pensait que nous aurions eu un album plus fort si nous l'avions exclue du disque.

Slow Motion
Probablement le premier titre que nous avons enregistré pour "Survival". Je l'écoute à cause de la section intermédaire, durant laquelle Adam devient sauvage sur son synthétiseur. J'adore comment cela sonne, comme si c'était tout le temps sur le point d'exploser. Je suis aussi très heureux du fuzz à la T-Rex en fin de chanson. Je ne révélerai toutefois pas comment on a trouvé la tonalité de la guitare, c'est un secret !

Propos recueillis par Julian Flacelière
Merci à Mark Thresher

Photo : DR.

acheter ce disque

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews