Fleet Foxes - Fleet Foxes

album de la semaine du 24/09/2008, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

FLEET FOXES
(Sub Pop / PIAS) [site] - acheter ce disque

FLEET FOXES - S/tIls sont cinq, viennent de Seattle et ils ont mis le feu à la blogosphère musicale en début d'année. Signés sur Sub Pop, les prestations live des Fleet Foxes ont vite conquis le public. Le point de départ de cet engouement a été leur premier EP, "Sun Giant", qui a été ajouté (fort à propos) pour cette distribution française. A l'écoute de ces cinq titres, cela devient compréhensible : c'est un vrai coup de maître. En 18 minutes à peine, le groupe de Seattle pose les bases de son univers : harmonies vocales, simplicité des mélodies souvent dépouillées et un climat général qui incite autant au recueillement qu'à une douce ferveur. "Sun Giant" s'ouvre avec le morceau éponyme, entièrement a capella, avant que "Drops in the River" et le superbe "English House" démontrent tout le talent des Fleet Foxes pour donner du souffle à leurs compositions, aux bases folk mais qui éclatent en une myriade de couleurs et d'émotions par la simple grâce de quelques voix et de quelques guitares. "Mykonos" montre aussi la faculté de ces jeunes gens pleins d'avenir à écrire des chansons pop étincelantes, ne perdant ni leur grâce ni leur goût pour les harmonies, évoquant fortement CSNY ou encore des Beach Boys qui auraient bifurqué vers les montagnes au lieu d'aller à la plage.

L'étape suivante pour le groupe était donc de transposer cette réussite sur tout un album, et le cap a été passé avec brio. L'inaugural "Sun It Rises" ouvre le disque de belle manière avec des harmonies pleines de chaleur, tout comme l'extraordinaire "White Winter Hymnal", qui pourrait passer pour un gospel folk, en faisant le lien entre le minimalisme de la mélodie et l'intensité sereine du chant. Cette atmosphère irrigue le disque, lui donnant du corps et du souffle, mais encourage aussi fortement l'auditeur à écouter le disque au calme, ou en tout cas à être "disponible" : il me paraît par exemple difficilement concevable d'écouter "Tiger Mountain Peasant Song" dans la voiture et la fureur des coups de klaxon. Le disque alterne brillamment entre ces pièces folk et les morceaux plus soft-rock, comme "Your Protector", "He Doesn't Know Why" ou "Blue Ridge Mountains", qui ne se départissent jamais de cette lumière éclatante dont ils brillent. Ce qui marque dans ce disque, c'est qu'il coule de source, il est fluide. Malgré (sans doute) l'énorme travail de composition, malgré la production étincelante, les titres sont clairs et limpides, présentant néanmoins suffisamment de subtilités pour que ce plaisir de découverte se renouvelle à chaque écoute. Alors, certes, il arrive que les Fleet Foxes en fassent un petit peu trop (sur "Heard Them Stirring" par exemple), mais il serait vraiment dommage que cela vous arrête dans la découverte de cette oeuvre magnifique. Le groupe de Seattle a d'ores et déjà mis la barre très haut : en attendant de voir ce que leur futur nous réserve, on pourra apprécier encore longuement ce premier coup d'éclat.

Michaël Choisi

Sun it Rises
White Winter Hymnal
Ragged Wood
Tiger Mountain Peasant Song
Quiet Houses
He Doesn't Know Why
Heard Them Stirring
Your Protector
Meadowlarks
Blue Ridge Mountains
Oliver James
+
Sun Giant EP
Sun Giant
Drops in the River
English House
Mykonos
Innocent Son


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals