Explosions In The Sky - The Earth Is Not A Cold Dead Place

album de la semaine du 28/01/2004, par Rodérick Petetin | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

EXPLOSIONS IN THE SKY - Earth Is Not A Cold Dead Place
(Bella Union / Chronowax)

EXPLOSIONS IN THE SKY - Earth Is Not A Cold Dead PlaceQuarante secondes et le cliquetis des gouttes de pluie sur la rambarde du premier n'est plus qu'un lointain murmure. Ce cœur qui bat faiblement est devenu l'épicentre de mon attention, comme si je me sentais obligé de veiller sur sa régularité incertaine et son ampleur. Une basse sur le même rythme, les cymbales répondant en arrière-plan. Puis mon battement est relancé par les flottes de guitares naviguant de gauche à droite puis de bas en haut... s'essoufflant pour revenir limpides et enfin rejoindre ce cœur en une déferlante de chaleur, de vie.
L'entrée de cet album n'aurait pu être plus réussie. "1st Breath After Coma" impose à la fois une écoute de qualité et une atmosphère particulière, mélange de mélancolie et d'optimisme forcené. "The Only Moment We Were Alone" est alors observé de l'extérieur jusqu'au moment où tout plonge dans un tourbillon si puissant qu'il m'arrive encore d'y pleurer de joie, de rage, de désespoir (de quoi au juste ???) après maintes écoutes. Les moments s'enchaînent à une allure folle, les idées fourmillent et, malgré des morceaux avoisinant les huit minutes assez souvent, on arrive assez vite à la fin de ces cinq morceaux.
Les codes sont présents (les montées de guitares, les phases aériennes, la basse tantôt lourde puis glissée) mais l'utilisation très personnelle de la batterie (dont l'influence est égale à celle d'un Martin Bulloch, de Mogwai) et la dynamique interne des morceaux des quatre texans d'Explosions In The Sky produisent des instrumentaux d'anthologie.
L'alchimie n'est pas toujours réalisée ("Memorial" est beaucoup plus conventionnelle) mais lorsque ça fonctionne, le résultat est tout bonnement hallucinant (le reste de l'album).

Fin janvier 2004 après réflexion, j'aurai une résolution pour cette année : "Your Hand In Mine", c'est invivable sinon.

Explosive année à tous !

Rodérick


First breath after coma
The only moment we were alone
Six days at the bottom of the ocean
Memorial
Your hand in mine

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals