Dorine_muraille - Mani

album de la semaine du 29/01/2003, par Philippe Beer-Gabel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

DORINE_MURAILLE - Mani
(Fat Cat / PIAS)

DORINE_MURAILLE - ManiC'est encore Noël : Gel: rebaptisé Dorine_Muraille et exilé sur le label anglais Fat Cat s'introduit de nuit dans les Galeries Lafayette et fout un bordel monstre dans le rayon jouets. Fanfare faites de blips et de blops, de bouts de guitares retrouvés sous les tapis, d'ondes trafiquées et autres sons de récupérations, Mani offre un mélange de sonorités curieuses et entêtantes. Repéré lors d'une première partie de Low à la Maroquinerie, le petit bonhomme assis en tailleur derrière son sampleur livrait un set rappelant tour à tour Third Eye Foundation puis les plages les plus accidentées d'Autechre. Avec cette étrange musique, sans queue ni tête, sans même un début ni même une fin, il était sûr que le jeune homme allait refaire parler de lui. Quelques disques plus tard, le voilà entouré de quelques guests stars de choix : Yann Encre dont on attend un nouvel album dans les prochains mois et la belle Chloé Delaume, prix décembre 2001 avec "Le cri du sablier". Autant dire que ces rencontres nourrissent le nouveau-né qui, sans perdre de son génie électronique, construit ici une fresque étrange qui retient l'attention des passants. On pense tour à tour une bande son de jeux vidéos puis à une enfant hoquetant à tue tête dans la verte campagne. De cette association somme toute intéressante et inattendu naissent des morceaux acéphales, aux guitares troubles comme "dopées" ou "perdre", comptine sous amphétamine. De temps à autres quelques cuivres pointent le bout de leur nez sur un disque que l'on peut d'ores et déjà qualifié d'objet résolument non identifié sur la planète électronique. Mixture sonore de prime abord difficile d'accès, Mani, au fil des écoutes, répand une atmosphère cotonneuse et pleine de trou d'airs. Les morceaux, flocons de neiges, véritables précipités du hasard, recouvrent la conscience d'une plaque de gel et les titres de s'enchaîner, petits brins d'herbes à aller chercher sous la glace avec pour point culminant des comptines aux tonalités presque orientales dans ce chaos de sons. Portée par la voix douce amère de Chloé, "techniques du lexo" sonne comme le sommet de cet album mystérieux et envoûtant. En constante sustentation, Mani offre la même impression d'intemporalité que certains disques de classique, notamment ceux de Ravel et Debussy, et parvient, chose rare dans ce domaine, à ne pas lasser. Minimaliste mais audacieux, le premier album de Dorine_Muraille devrait séduire les mélomanes comme les adeptes des productions d'Active Suspension et risque bien de devenir une référence.

Philippe

Le supplice de la baignoire
Dopées
Se flinguer / Piquer une porsche
Bbraallen
Madrague, retour
Perdre
Muraille_1
Triviana, nuire !
Techniques du lexo
Muraille_2
50actionexpress
Muraille_3
La règle
Dans ton doki
Alexia

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews